Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Tinder lance la fonction appels vidéo en France pour des rendez-vous virtuels

Tinder lance la fonction appels vidéo en France pour des rendez-vous virtuels
Compliqué d'aller en date avec votre match Tinder à cause du coronavirus ? L'application propose désormais aux Français de faire des rendez-vous virtuels par vidéo chat. © Tinder

Le coronavirus aura décidément bouleversé nos interactions sociales. Après les skypéros, les concerts sur Instagram et les jeux de société à distance, place aux rendez-vous amoureux par écrans interposés. L'application de rencontres Tinder a lancé la fonctionnalité vidéo-chat en France, mercredi 8 juillet, pour permettre à ses utilisateurs d'organiser des dates virtuels, alors que la pandémie de Covid-19 est toujours d'actualité. Elle avait annoncé cette nouveauté en mai dernier, et la France fait partie de la douzaine de pays qui peuvent désormais la tester en avant-première.

Pour passer un appel vidéo sur Tinder, il faut que deux utilisateurs aient déjà "matché". Chacun d'entre eux devra alors activer la fonctionnalité "Face to Face" dans le chat en appuyant sur l'icône caméra pour pouvoir lancer un vidéo-chat (ainsi, vous pouvez attendre de mieux connaître la personne avant d'activer la fonctionnalité, il ou elle ne pourra pas vous appeler tant que vous ne l'avez pas activée). Il est également possible de désactiver l'option à tout moment, en appuyant à nouveau sur l'icône caméra. Votre match ne sera pas prévenu de votre choix d'autoriser ou non le Face to Face.

Dans son communiqué de presse, Tinder s'est voulu ferme sur le sujet : la priorité est à la sécurité. Pour développer Face to Face, l'entreprise a donc repris les fondements de ce qui a fait son succès : vous ne pouvez discuter avec un utilisateur que si il ou elle vous a également "liké" en retour, il en va de même pour les appels vidéos. Grâce à ce système "vous n'avez pas à vous soucier des appels non désirés", promet l'application.

Avant de démarrer un appel vidéo, les deux personnes doivent accepter les règles de Tinder et s'engager à n'avoir aucun comportement à caractère sexuel, aucun harcèlement, aucune violence verbale, aucun propos discriminatoire, aucune activité illégale et aucun échange avec des mineurs.

Enfin, à la fin de chaque Face to Face, Tinder demandera individuellement aux utilisateurs comment s'est déroulé le rendez-vous vidéo. "Vous pouvez envoyer un rapport à notre équipe à tout moment une fois l'appel terminé", rappelle l'entreprise.

Aux utilisateurs ensuite de décider s'ils souhaitent se rencontrer "en vrai", ou prévoir d'autres rendez-vous virtuels par écrans interposés. L'avantage de ces derniers ? Si le date se passe mal, il vous suffit de raccrocher !

A lire aussi — Une étude montre la différence dans l'utilisation de Tinder entre hommes et femmes

Découvrir plus d'articles sur :