tinder-blog

Capture d'écran du post blog de Tinder par Michael Hall © Tinder

"Tinder va vous aider à choper plus souvent", annonce le site The Next Web. "Le nouvel algorithme de Tinder aide ses utilisateurs à avoir plus de matches", renchérit Fortune.

Jeudi 13 octobre, l'application de rencontre a annoncé le lancement de Smart Photos, un  nouvel algorithme qui sélectionnera, à votre place, la première photo de votre profil qui s'affichera sur l'interface des autres utilisateurs.

L'objectif affiché par Tinder : "aider" ses 10 millions d'utilisateurs actifs quotidiens à séduire plus de gens en augmentant leur nombre de "matches".

Plaire au plus grand nombre

Sur Tinder, deux personnes peuvent engager la conversation lorsqu'ils ont signalé à l'application qu'ils étaient intéressés l'un par l'autre, en faisant glisser la photo vers la droite.

"Les gens peuvent être très nuls pour choisir leur propre photo de profil", a résumé Mike Hall, l'employé de Tinder qui a eu l'idée de lancer Smart Photos, dans un post de blog. "Je voulais aider ceux qui galèrent, ceux qui n'ont pas encore exploité tout leur potentiel."

Smart Photos va donc mettre en avant la photo qui "plaira au plus grand nombre".

ok

Image promotionnelle de Smart Photos © Tinder

Pour décider de quelle photo est la "plus attirante", l'algorithme va proposer aléatoirement différentes photos du même profil à un grand nombre d'utilisateurs, puis déterminer statistiquement quelle est celle qui récolte le plus de "likes". Cette technique, souvent utilisé en marketing, est appelée "A/B testing".

Dans un communiqué relayé par Mashable, l'entreprise affirme que pendant la phase de test de Smart Photos, les utilisateurs ont vu "une augmentation du nombre de leur 'matches' de 12%".

L'uniformisation de la scène du "dating" en ligne

Si la fonctionnalité n'est pas activée par défaut dans la mise à jour de Tinder — l'utilisateur devra choisir de l'activer —, elle pousse tout de même à l'uniformisation des photos qui apparaîtront en premier dans l'interface.

capture-decran-2016-10-14-a-15-06-46

Capture d'écran du blog OkTrends © OkCupid

La photo la plus appréciée par les autres internautes sera favorisée. Or, les utilisateurs tendent à préférer toujours les mêmes images, comme l'expliquait déjà en 2010 Christian Rudder, cofondateur du site de rencontre OkCupid.

Dans plusieurs posts de blog, il a montré qu'il existe une recette pour attirer l'attention et obtenir le maximum de rencards.

Pour les hommes, il s'agissait de choisir une photo où ils ne sourient pas et ne fixent pas l'objectif de l'appareil photo. A l'inverse, les profils de femmes ayant le plus de succès étaient ceux où l'utilisatrice fixe l'objectif en souriant.

La quantité plus que la qualité

Ce genre de selfies attire l’œil de l'utilisateur lambda. Pourtant, montre Christian Rudder, ce sont les photos plus originales qui provoquent généralement des "conversations sérieuses et intéressantes" — il prend l'exemple d'une fille qui joue de la guitare vs. une fille qui sourit face-caméra —.

Smart Photos de Tinder a beau augmenter la quantité de matches, rien ne prouve alors que l'algorithme améliore la qualité des rencontres sur l'appli. Sur le court terme, il est impossible de savoir si les 12% d'augmentation de "matches" — de mise en relation — se répercutent sur la création de couples, ou même sur le nombre de rencontres dans la vie organisées à la suite d'un match.

De plus, l'absence de choix dans la représentation de soi peut être frustrante. L'utilisateur qui décide d'activer Smart Photos perd le contrôle de son image, et ne saura pas laquelle de ses photos s'affichera sur l'interface de ses potentiels partenaires futurs.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a une source de revenu inexploitée par les clubs français — la data va la débloquer

VIDEO: Cette serre connectée peut fournir des fruits et légumes à 4 personnes pendant un an