Rafael Nadal face à Simone Bolelli à Roland Garros, le 29 mai 2018. REUTERS/Christian Hartmann

Rafael Nadal est le grand favori de la nouvelle édition du tournoi de Roland Garros qui a commencé le 27 mai 2018.

A 31 ans, l'Espagnol part à la conquête de son onzième titre à Paris. 

C'est une performance exceptionnelle qui tient autant au talent du Majorquin — qui dispute sa 17ème saison professionnelle — qu'aux blessures ou aux résultats en demi-teinte de ses rivaux comme Federer, Djokovic, Murray. ou Wawrinka.

Mais pour certains spécialistes, cette domination du numéro 1 mondial et le manque de concurrence devient un problème pour l'attractivité du tennis.

C'est ce que pense Toni Nadal, oncle et ancien entraîneur de Rafael Nadal:

"Combien de fois les spectateurs applaudissent lors d'un match? Pas souvent. Si le jeu ne suscite aucun intérêt, c'est parce qu'il n'est pas très spectaculaire, pour moi, c'est un problème avec le tennis d'aujourd’hui", confie-t-il dans les colonnes du Monde.

L'entraîneur le plus titré en tennis — 16 grands chelems — préconise de changer des règles, comme le basket, le football ou le rugby ont pu le faire dans un passé plus ou moins récent.

Toni Nadal évoque deux idées pour rendre ce sport plus attrayant auprès des non-initiés, même si ça va à l'encontre du jeu de son ancien protégé:

  • rendre les balles plus molles. "Ce sera plus compliqué pour les joueurs, mais ce sera salutaire pour le spectacle", explique-t-il au journal. Selon l'entraîneur, il y aura de ce fait moins de points réalisés au service.
  • réduire la taille des tamis. "Pour les joueurs du dimanche, ce sera plus facile, mais pour les joueurs professionnels, ce sera plus difficile de contrôler les points".

Mais Toni Nadal ne croit pas que ce type d'évolutions arrivera.

Il dit que le sport est gangréné par l'immobilisme de ses dirigeants. "Le problème, c’est que les dirigeants sont à la botte des joueurs. S’ils vont voir Federer, il va leur dire : 'Ah mais moi je suis numéro un, je veux que rien ne change', et Rafael et Djokovic leur diront la même chose".

Rafael Nadal a passé son premier tour à Roland Garros ce mardi 29 mai 2018.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le géant Allianz sponsorise la Formule E car il pense que ça va l'aider à dénicher les startups qui vont façonner son avenir

VIDEO: L'armée américaine peut attraper des drones en plein vol grâce à une technique aérienne innovante