Le président américain Donald Trump présente des repas de fast-food à servir à l'équipe des Clemson Tigers. Chris Kleponis - Piscine / Getty Images

Le président américain Donald Trump a servi du McDonald's et du Wendy's à la Maison Blanche lundi soir—mais c'est loin d'être la première fois que l'on voit le président américain apprécier la fast-food.

Lundi, Trump a annoncé vouloir servir de la fast-food à l'équipe de football américain des Clemson Tigers lors de la visite des champions universitaires à la Maison Blanche. Cette décision est en partie due au fait que la plupart des employés de la Maison-Blanche sont en arrêt sans pouvoir travailler ni être payés pendant le "shutdown" du gouvernement, qui en est désormais à son 24e jour, a déclaré à CNN Hogan Gidley, attaché de presse de la Maison-Blanche.

"Je pense que nous allons servir des pizzas, du McDonald's, du Wendy's et du Burger King", a déclaré Trump à la presse devant la Maison Blanche. "Ce n'est pas une blague. Ce sera intéressant".

Les photos de l'événement montrent une grande variété d'aliments emballés dans des boîtes provenant de chez McDonald's et de chez Wendy's.  

Selon une vidéo prise par le correspondant de Yahoo News Hunter Walker, Trump a déclaré qu'il y avait des hamburgers, ainsi que des frites, des pizzas et plus encore en libre service. 

 
Trump aime la fast-food, selon beaucoup d'articles (et ses réseaux sociaux). "Je les aime tous, que des bonnes choses, de la super nourriture américaine", a déclaré le président dans la vidéo prise par Walker.

Tout au long de la campagne présidentielle, la fast-food était un aliment de base du régime de Trump. Selon son directeur de campagne, Corey Lewandowski et l'un de ses conseillers de campagne David Bossie, le commande type du président américain chez Mc'Donalds se compose de deux sandwichs Big Mac, deux Filet-O-Fish et un grand milkshake au chocolat.

"De la même manière qu'un athlète professionnel qui a une routine à suivre lorsqu'il doit se préparer pour un grand match," Trump "aurait toujours les mêmes rituels", a déclaré Lewandowski à Business Insider plus tôt cette année.

Trump avait déjà félicité les chaînes de restauration rapide pour leur propreté.

"Un mauvais hamburger, et c'est fini pour McDonald's. Un mauvais hamburger, et Wendy's et toutes ces autres chaînes sont en faillite", avait déclaré Trump alors d'un débat public en 2016. "J'aime la propreté, et je pense qu'il vaut mieux aller là que dans des endroits où vous ne savez pas d'où provient la nourriture".

Et, selon l'auteur Michael Wolff, la commande de repas provenant de fast-foods permet à Trump d'atténuer sa peur d'être empoisonné.

Trump "craint depuis longtemps d'être empoisonné, et c'est l'une des raisons pour laquelle il aimait manger chez McDonald's—personne ne savait qu'il viendrait et la nourriture était préparée sans danger", écrit Wolff dans Le Feu et la Fureur : Trump à la Maison-Blanche.

Trump est également apparu dans un certain nombre de publicités pour des chaînes de fast-food au fil des années.

En 1995, Trump a joué dans une publicité pour Pizza Hut avec son ex-femme Ivana, trois ans après leur divorce. En 2002, il est apparu dans une publicité pour McDonald's avec le personnage de Grimace.

Il semble également adorer mettre une certaine pression aux autres pour qu'ils mangent des repas de fast-foods, même s'il n'est pas payé. En 1995, Trump a essayé de forcer Madonna et la créatrice de mode Donatella Versace à manger du KFC avec lui pendant leur séjour à Mar-a-Lago, a déclaré Donatella Versace à Vogue.

Version originale: Kate Taylor/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Donald Trump ne mange pas sainement et raffole de fast food — voici à quoi ressemble son régime alimentaire

VIDEO: J'ai quitté les réseaux sociaux pendant un mois — et c'est la meilleure décision que j'ai pu prendre