Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Twitter aurait envisagé de racheter Clubhouse pour 4 Mds$

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Twitter aurait envisagé de racheter Clubhouse pour 4 Mds$
Twitter était en pourparlers pour acheter Clubhouse, selon Bloomberg. © Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Twitter pourrait être intéressé par le rachat de Clubhouse. Bloomberg a rapporté que le réseau social avait entretenu des discussions "ces derniers mois" pour racheter Clubhouse pour 4 milliards de dollars (3,37 milliards d'euros environ), mais que les discussions se sont essoufflées pour des raisons inconnues. "Nous ne commentons pas les rumeurs ou les spéculations", a déclaré un porte-parole de Twitter à Insider. Clubhouse n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

Clubhouse, une application de médias sociaux sur invitation seulement qui permet aux utilisateurs de rejoindre et d'animer des discussions audio, est en pourparlers pour un tour de financement qui valoriserait l'entreprise à 4 milliards de dollars, selon Bloomberg. La startup a levé 110 millions de dollars (92,5 millions d'euros environ) au 24 janvier, ce qui lui confère une valorisation de 1,4 milliard de dollars (1,18 milliard d'euros environ).

À lire aussi — 8 choses à savoir sur Clubhouse, l'appli valorisée à 1Md$ dont tout le monde parle

La popularité de Clubhouse est montée en flèche cette année. Selon App Annie, l'application avait été téléchargée 11,4 millions de fois au 1er mars, contre 3,5 millions le mois précédent. Elle a attiré des utilisateurs très en vue comme Paris Hilton, Oprah Winfrey et Mark Cuban.

Twitter a déclaré des bénéfices prometteurs en février 2021 et a annoncé que la firme avait augmenté le nombre d'utilisateurs de 27 % pour atteindre 192 millions à la fin de 2020. La plateforme a pris la décision controversée de suspendre définitivement l'ancien président Donald Trump en raison de son rôle dans l'incitation à la violence lors des émeutes du Capitole du 6 janvier.

La société basée à San Francisco a récemment décidé d'acquérir la société de newsletters par courriel Revue, et de mettre fin à l'application de live-streaming Periscope qu'elle avait achetée en 2015.

Version originale : Allana Akhtar/Insider

À lire aussi — Twitter, Facebook, LinkedIn, Discord... Ces 6 applis copient Clubhouse et ses salons audio

Découvrir plus d'articles sur :