Jack Dorsey. Associated Press.

Pour la première fois en 11 ans, Twitter lève sa limite de 140 caractères par tweet — en tout cas pour certaines personnes. 

L'entreprise a annoncé mardi 26 septembre qu'elle testait une nouvelle limite de 280 caractères pour toutes les langues à part le japonais, le chinois et le coréen. Ce changement sera seulement accessible à un petit pourcentage de Twitter au début, avant d'être disponible pour tout le monde.

Ce changement va permettre aux utilisateurs de Twitter d'avoir plus de liberté pour s'exprimer et faciliter l'un des aspects les plus compliqués dans la prise en main du service. Twitter a en effet du mal à recruter de nouveaux utilisateurs depuis des années.

Ce changement marque également une évolution importante dans la mécanique même d'un tweet, qui s'est imposé comme un genre à part entière pour ce qui est des conversations rapides et des diatribes des célébrités, journalistes ou politiques comme Donald Trump.

Twitter a pris cette décision après avoir étudié des tweets dans de nombreuses langues différentes, et remarqué que le japonais, par exemple, permettait d'exprimer autant de choses en moins de mots que l'anglais ou l'espagnol, a souligné Aliza Rosen, manager produit chez Twitter, dans un post de blog.

La plate-forme a noté que 9% des tweets en anglais atteignaient la barrière des 140 caractères, tandis que seuls 0,4% l'atteignaient en japonais. 

Un tweet en 140 caractères / un tweet en 280 caractères. Twitter.

Nos recherches montrent que la limite de caractères était source de frustration pour les gens qui écrivent en anglais, mais pas en japonais", a ajouté Rosen. 

"De plus, nous remarquons que sur tous les marchés, les gens tweetent plus lorsqu'ils n'ont pas besoin de condenser leurs idées en 140 caractères — et c'est génial!"

Twitter a graduellement abaissé la sévérité de sa règle concernant la limite des 140 caractères ces dernières années, comme lorsqu'ils ont arrêté de compter les photos et les retweets comme des caractères "en plus". 

Mais le fait de doubler la limite, quasiment du jour au lendemain, risque d'avoir un impact important sur la manière dont les gens utilisent la plateforme — et Twitter le sait bien.

"Nous savons que pour ceux qui tweetent depuis des années, il y aura forcément un attachement émotionnel aux 140 caractères, nous aussi nous l'avons ressenti", a écrit Rosen. "Mais nous avons testé ça, vu son potentiel, et nous sommes aussi tombés amoureux de cette nouvelle contrainte."

En 2016, le DG de Twitter Jack Dorsey avait annoncé que l'entreprise considérait la possibilité de rédiger des tweets de plusieurs paragraphes. Les utilisateurs de Twitter se sont rapidement indignés et Dorsey avait dû insister sur le fait que les 140 signes étaient là pour durer. "C'est une bonne contrainte, et ça nous permet de rester bref et concis", avait-il déclaré sur NBC en mars 2016.

Avec 280 caractères, Twitter a tenté de trouver un bon équilibre entre le fait de donner plus de place à ses utilisateurs pour s'exprimer, sans sacrifier les échanges rapides et explosifs qui ont transformé ce réseau social en plate-forme utile pour partager des informations brûlantes.

Dans un tweet, Jack Dorsey a estimé que la limite des 140 caractères était "arbitraire" et "basée sur la limite de 160 caractères d'un SMS" lorsque Twitter avait été lancé il y a plus de 10 ans. 

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un utilisateur Twitter a inclus le premier hashtag dans un tweet il y a 10 ans — et ça a complètement changé nos conversations en ligne

VIDEO: Ce champ photovoltaïque ressemble à un panda vu du ciel — une entreprise chinoise souhaite en bâtir une centaine à travers le monde