Twitter va tester une nouvelle option qui permet de choisir qui peut répondre à vos tweets

La nouvelle fonctionnalité sera testée pendant le premier trimestre 2020. Unsplash

Twitter fait un pas de plus dans son effort pour lutter contre le harcèlement en ligne. Grâce à une nouvelle fonctionnalité, annoncée au CES 2020, vous allez bientôt pouvoir choisir qui peut répondre à vos tweets. Cette nouvelle option sera en tout cas testée durant le premier trimestre de l'année. Au moment de publier un tweet, elle permettra d'autoriser, ou non, certains groupes d'utilisateurs à vous répondre. L'option "Global" autorisera n'importe qui à répondre à votre tweet, alors que "Group" n'autorisera que les utilisateurs que vous suivez. "Panel" limitera les réponses aux personnes spécifiquement mentionnées dans le tweet. Et la dernière option, "Statement", vous permettra de publier un tweet sans aucune réponse.

Depuis novembre 2019, il était déjà possible de masquer les réponses pour les rendre invisibles aux yeux des autres utilisateurs, mais seulement une fois qu'elles avaient déjà été postées. Le réseau social semble désormais anticiper les réponses problématiques plutôt que de les dissimuler. Twitter n'est pas la seule application à développer de nouvelles fonctionnalités pour lutter contre le harcèlement en ligne. En octobre dernier, Instagram avait lancé le bouton "restreindre" dans la même optique. 

Mais si le cyber harcèlement est malheureusement un problème sur tous les réseaux sociaux, Twitter est particulièrement toxique à cause de la présence de "trolls", comme le rapportait Amnesty International en 2018. En 2019, le patron de Twitter, Jack Dorsey, a revu sa politique de modération pour rendre la plateforme moins toxique, et n'a d'ailleurs pas hésité à s'attaquer aussi aux tweets des hommes politiques

Un risque de rester enfermé dans sa 'bulle' sur Twitter

Si la nouvelle fonctionnalité annoncée au CES 2020 semble être un bon outil de lutte contre le harcèlement et les trolls, elle a soulevé de nombreuses questions sur l'amplification de l'effet "bulles de filtre" déjà existant sur le réseau, causé par les biais des algorithmes. En interdisant les réponses, l'utilisateur risque en effet de rester sans sa propre "bulle" et d'être exposé uniquement aux informations et opinions qui l'intéressent déjà ou avec lesquelles il est en accord.

Et comme l'a rapporté le site spécialisé CNet, "cela renforce aussi le risque que des erreurs ou des infox ne circulent sans qu'elles ne soient démenties ou contredites."

Kayvon Beykpour, le chef de produit Twitter, a assuré que ces problématiques seraient abordées pendant la phase de test de la fonctionnalité. 

D'autres fonctionnalités annoncées pour 2020

La restriction des réponses n'est pas la seule nouveauté prévue par Twitter en 2020. Une autre fonctionnalité devrait permettre de changer l'affichage de l'application, pour une lecture plus claire des "threads" et des tweets sous lesquels figurent plusieurs réponses.

Le site américain The Verge rapporte que cet interface de conversation sur "un seul écran" a déjà été testé dans une version bêta de l'application et devrait être disponible au grand public dans les prochains mois. 

Le réseau social travaille également à la création d'un bouton pour permettre de suivre un sujet particulier, de la même façon que l'on peut déjà suivre des utilisateurs. Toutes ces nouveautés devraient arriver sur l'application en 2020.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Instagram lance sa fonction "Restreindre" pour combattre le harcèlement en ligne

Voici d’où provient la fortune de Beyoncé et Jay-Z et comment ils la dépensent