Uber Eats pourrait lancer un abonnement mensuel illimité pour la livraison de repas, rapporte le site TechCrunch, citant un code informatique caché dans l'app Android de la filiale d'Uber. C'est bien entendu aux Etats-Unis que cette nouvelle offre verrait le jour en premier, à 9,99 dollars par mois. On ne sait pas si d'autres marchés seraient concernés. C'est une ingénieure qui a repéré la première cette nouveauté. Un porte-parole d'Uber interrogé par TechCrunch n'a pas démenti cette information : "Nous réfléchissons toujours à de nouvelles façons d'améliorer l'expérience Uber Eats". 

L'avantage de l'abonnement serait qu'il ferait économiser de l'argent aux plus gros consommateurs en supprimant les frais de livraison d'Uber, d'environ 2,50 euros en France en moyenne. On peut imaginer que ce choix répondrait à l'objectif de fidéliser la clientèle dans un marché extrêmement concurrentiel. La semaine dernière, Deliveroo a annoncé qu'Amazon était devenu l'un de ses actionnaires, à l'occasion d'un tour de table de 575 millions de dollars. Autre diversification récente dans l'Hexagone, Uber Eats a lancé la livraison en pleine nuit dans plusieurs villes en France et choisi Paris comme première ville en Europe pour tester la vente à emporter dans quelques enseignes.

https://twitter.com/wongmjane/status/1131031482913288192

Se présentant comme une plateforme technologique globale, dépassant son activité de VTC, Uber mise énormément sur Uber Eats. Le service de livraison de repas connaît une forte croissance, la plus rapide du secteur aux Etats-Unis en 2018 selon un rapport, représentant 8,5% des revenus d'Uber au deuxième trimestre de l'année passée.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le cofondateur de Bolt nous explique pourquoi sa startup est 'plus efficace' qu'Uber