Uber a sous-payé ses chauffeurs à New York — cette erreur de comptabilité va lui coûter des dizaines de millions de dollars

Le PDG d'Uber, Travis Kalanick. Reuters/Robert Galbraith

Au cours des 30 derniers mois, les chauffeurs new-yorkais d'Uber ont été sous-payés, à cause d'une erreur de comptabilité.

Cette erreur pourrait coûter au moins 45 millions de dollars (40 millions d'euros) au spécialiste du transport à la demande, d'après le Wall Street Journal, qui a été le premier à publier cette information.

En moyenne, Uber devrait ainsi rembourser 900 dollars par chauffeur. 

"Nous sommes résolus à rembourser chaque chauffeur jusqu'au moindre centime dû — avec intérêts — le plus vite possible", a affirmé par courrier électronique Rachel Holt, responsable d'Uber pour les Etats-Unis et le Canada.

Uber prend une commission de 25% auprès de ses chauffeurs américains après la déduction de certaines taxes et de frais.

Mais pour ses chauffeurs new-yorkais, Uber a prélevé ses commissions sur les tarifs pleins facturés aux voyageurs, avant les déductions. Par conséquent, la startup a pris 2,6% supplémentaires de ses chauffeurs qu'elle n'aurait dû, selon les calculs du site Quartz.

L'erreur de comptabilité remonte à 2014 et a été découverte quand Uber a mis à jour ses conditions d'utilisation pour le récent lancement d'un nouveau barème de tarification très controversé (certains clients se retrouvent à payer davantage en fonction du trajet demandé).

Il s'agit d'un nouveau coup dur pour la startup la mieux valorisée au monde (69 milliards de dollars), après la série de scandales dont elle a fait l'objet depuis février dernier.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a 3 raisons qui expliquent pourquoi Facebook, Nikon et Apple ont installé des laboratoires de recherche en France

VIDEO: Cette serre connectée peut fournir des fruits et légumes à 4 personnes pendant un an