Le DG de Uber Dara Khosrowshahi. Reuters/Saumya Khandelwal

  • Uber cherche à recruter un responsable des opérations afin de rendre la livraison par drones opérationnelle l'année prochaine et effective d'ici 2021, selon une offre d'emploi repérée par le Wall Street Journal.
  • En mai, le DG d'Uber, Dara Khosrowshahi, a reconnu que sa société travaillait sur un projet de livraison par drones — du nom de UberExpress — et dit avoir besoin "de hamburgers volants".
  • La livraison par drones envisagée par Uber est un nouveau service qu'elle pourrait mettre en place avant son introduction en bourse prévue en 2019.
  • La société de transport a été acceptée dans le programme pilote de drones du Département des Transports des États-Unis.
  • L'offre d'emploi de responsable des opérations par drone a depuis été retirée du site d'Uber.

Uber livrera peut-être des hamburgers par drone dès 2021.

D'après une offre d'emploi repérée par le Wall Street Journal, Uber envisage de recruter un responsable des opérations pour rendre la livraison des drones opérationnelle l'année prochaine et effective d'ici 2021.

L'offre d'emploi faisait référence à UberExpress — qui est le nom donné en interne à cette initiative de livraison de drones d’UberEats —, et expliquait que le responsable contribuerait à "permettre des opérations de vol sûres, légales, efficaces et évolutives" pour le programme.

Elle a depuis été retirée du site d'Uber après qu'un porte-parole a déclaré au Wall Street Journal qu'elle "ne reflétait pas pleinement le programme, qui en est encore à ses débuts".

En mai, Dara Khosrowshahi, le DG d’Uber, avait évoqué ce projet de drone lors de la conférence Uber Elevate qui était consacrée aux voitures volantes. "Je crois personnellement que des hamburgers volants dans toutes les villes est la clé de la mobilité urbaine", a-t-il déclaré. "Nous avons besoin de hamburgers volants. Tout le monde en a besoin, alors nous y travaillons."

Khosrowshahi pense que les drones pourraient réduire considérablement les délais de livraison des actuels services UberEats. L'objectif est de livrer dans un délai de cinq à 30 minutes, a-t-il déclaré lors de la conférence.

Le projet d'Uber de se lancer dans la livraison par drones est un nouveau service qu'elle pourrait mettre en place avant son introduction en bourse prévue pour 2019 pour contrer ce que disent ses opposants qui s'inquiètent de ses scandales passés et de la potentielle rentabilité de son activité principale de VTC, selon le Wall Street Journal.

Pourtant, la livraison par drone n'est pas une tâche facile, comme l'ont appris des géants de l'industrie tels qu'Amazon. Amazon a annoncé en 2013 son intention de déployer son programme de livraison par drones d’ici quatre à cinq ans, mais a rencontré un contre-temps cette année lorsque la société n'a pas été sélectionnée pour le programme pilote de drones du Département des Transports des États-Unis.

La société Uber a quant à elle été acceptée dans le programme pilote du Département des Transports à San Diego, qui se focalisera sur la protection des frontières et la livraison de nourriture.

Version originale: Nick Bastone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : INFO BUSINESS INSIDER: Uber va lancer ses vélos électriques en France au début de l'année 2019

VIDEO: Chaque période de la vie a ses bons côtés — voici où vous excellez maintenant en fonction de votre âge