Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Uber a doublé ses courses sur un an à 1,75 Md$ malgré les scandales successifs

Uber a doublé ses courses sur un an à 1,75 Md$ malgré les scandales successifs
© REUTERS/Charles Platiau

Uber Technologies a annoncé mercredi une réduction de sa perte de 9% au deuxième trimestre, ainsi qu'une hausse des réservations. Mais le service de voitures avec chauffeur est encore bien loin d'être rentable.

Uber a fait état d'une perte nette de 645 millions de dollars contre 708 millions au premier trimestre et 991 millions au quatrième trimestre 2016.

Un an auparavant, la perte était de trois milliards de dollars.

Ses scandales très médiatisés ces derniers mois — dont le départ de son DG Travis Kalanick — ne semblent pas avoir eu beaucoup d'effets sur son activité.

Cette baisse progressive des pertes atteste des efforts d'Uber pour freiner des dépenses lourdes engagées pour faire face à une concurrence féroce, en particulier en Asie du sud.

Le chiffre d'affaires ajusté a progressé à 1,75 milliard de dollars contre 1,5 milliard au premier trimestre et 800 millions il y a un an.

Les réservations dans le monde ont augmenté de 150% sur un an. Ce volume exclut la Chine, pays duquel est parti Uber l'an dernier après sa fusion avec Didi Chuxing.

N'étant pas coté en Bourse, Uber n'est pas tenu de dévoiler ses comptes publiquement mais il en a pris l'habitude cette année car il vise une introduction un jour ou l'autre.

Sa valorisation, de 68 milliards de dollars, rend certains investisseurs sceptiques et quatre fonds communs de placement ont récemment décoté la valeur de leur stock de titres Uber de 15% au plus.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :