Uber va licencier 400 employés

Un livreur Uber Eats à Kiev. La plateforme technologique a décidé d'économiser sur les coûts en licenciant 400 personnes au service marketing.REUTERS/Gleb Garanich

Uber Technologies a annoncé lundi 29 juillet le licenciement de 400 membres de ses services de marketing à travers le monde, selon The New York Times. Au 31 décembre, le géant américain des services de VTC comptait 22 263 employés, dont 1 951 dans ses services de vente et de marketing, selon son rapport annuel. Ces licenciements s'inscrivent dans le cadre des efforts d'Uber pour rationaliser ses opérations et réduire ses dépenses, selon le journal. Uber s'est introduit en Bourse en mai, révélant qu'il a perdu environ 1 milliard de dollars au cours des trois premiers mois de l'année.

Cette décision survient après le départ de deux hauts dirigeants du groupe en juin. Le New York Times indique que, dans un email envoyé aux équipes marketing lundi 29 juillet, Jill Hazelbaker, vice-présidente directrice du marketing et des affaires publiques, a justifié ces licenciements par une nécessité de rationaliser le processus de prise de décision. Ces suppressions de postes seraient également une étape vers la consolidation de ses efforts marketing dans les principaux marchés, selon ce mail.

Uber dépense beaucoup plus que son concurrent Lyft en marketing

Uber publiera jeudi 1er août ses résultats du deuxième trimestre. Le groupe a fait ses débuts sur le New York Stock Exchange le 10 mai au prix de 45 dollars. L'action a perdu lundi 1,44% à 43,88 dollars. Nos confrères de Business Insider US notent qu'en 2018, Uber a dépensé 3,2 milliards de dollars — soit 28 % de son chiffre d'affaires — dans les départements ventes et marketing, et ce, avant son introduction en Bourse. Cela représente une augmentation de 25 % des dépenses de marketing à partir de 2017. En comparaison, son concurrent Lyft n'a dépensé que 800 millions de dollars en ventes et marketing en 2018, précisent nos confrères.

A lire — On va pouvoir payer son Uber dans la nouvelle appli SNCF

Uber n'a pas fourni de prévisions pour son deuxième trimestre lors de la présentation de ses résultats du T1 en mai. Toutefois, la société a indiqué que les coûts inhérents à la vente et au marketing diminueraient au cours du deuxième trimestre. Les résultats du premier trimestre d'Uber ont été supérieurs aux attentes de Wall Street, mais conformes aux prévisions de la société. Uber a déclaré une perte de 2,26 $ par action sur des revenus de 2,76 milliards de dollars, sur une base ajustée. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 9 innovations de startups européennes qui pourraient changer la manière de vous déplacer

VIDEO: Voici les effets des champignons hallucinogènes sur votre cerveau et votre bien-être