Les résultats trimestriels d'Ubisoft sont salués en Bourse.

L'éditeur de jeux vidéos a fait part d'un "net bookings" — l'équivalent de son chiffre d'affaires historique — de 381,5 millions d'euros pour le premier trimestre de l'exercice 2018-2019. Ses ventes, réalisées à 45% en Amérique du Nord et 35% en Europe, ont ainsi bondi de 88,8%.

Cette performance est supérieure à l'objectif de 350 millions d'euros que visait la direction d'Ubisoft. Résultat, le titre grimpe 6,5% à 9h08, mercredi 18 juillet, à 106,05 euros. Et le groupe caracole en tête de l'indice 120.

Ubisoft s'envole à l'ouverture de la Bourse de Paris après un début d'exercice meilleur que prévu

Cours de l'action Ubisoft à 9h08, mercredi 18 juillet 2018. Investing.com

Ubisoft confirme ses prévisions pour l'exercice 2018-2019, mais le directeur financier, Alain Martinez, a estimé qu'il était prématuré d'envisager un relèvement des objectifs. 

L'entreprise, dont le Crédit Agricole détient temporairement 15,67% des actions dans le cadre d'opérations financières visant au désengagement de son capital de la société Vivendi, table sur un "net bookings" aux alentours de 345 millions d'euros au deuxième trimestre, contre 264,2 millions d'euros un an auparavant.

"La progression attendue s'explique par le dynamisme du back-catalogue et par des premières mises en magasin pour le jeu Assassin's Creed Odyssey", explique Ubisoft dans un communiqué.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ubisoft célèbre le départ de Vivendi et accueille le géant Tencent pour conquérir la Chine

VIDEO: Voici la raison étonnante pour laquelle il y a des murs le long des autoroutes