Ubisoft dégringole ce mercredi matin à la bourse de Paris après avoir publié ses résultats annuels dans lesquels le numéro trois mondial des jeux vidéos a annoncé une baisse de ses prévisions de ventes. 

Le titre perd plus de 7% à 45,270 euros vers 9h30 ce matin, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous. 

Ubisoft

Le cours d'Ubisoft à la bourse de Paris le mercredi 17 mai 2017 vers 9h30. Investing.com

L'éditeur des franchises à succès "Assassins Creed" et "Lapins Crétins" a revu son chiffre d'affaires à la baisse de 2,1 milliards d'euros, contre 2,2 milliards précédemment.

S'estimant moins dépendant des sorties de nouveautés, il a indiqué prévoir pour 2018-2019 quatre sorties phares ("Assassin's Creed Egypt", "Far Cry 5", "The Crew 2" et un nouveau "South Park") contre cinq précédemment.

Alain Martinez, le directeur financier d'Ubisoft, a expliqué à des journalistes ceci:

"On s'est rendus compte que nous étions beaucoup moins dépendants de la sortie de jeux et que nous avions au contraire beaucoup plus de revenus récurrents grâce à un 'back-catalogue' qui durait beaucoup plus longtemps."

L'allongement de la durée de vie des jeux vidéos du groupe se voit dans le succès croissant de son fond de catalogues de jeux, qui a représenté 44,5% de ses ventes contre 25,7% lors de l'exercice précédent.

L'éditeur de jeux vidéo compte également beaucoup sur le numérique, qui représente déjà 50% des revenus d'Ubisoft.

Lors de la publication de ses résultats annuels, Ubisoft a fait état d'un résultat opérationnel en hausse de 40,7% à 237,7 millions d'euros, donnant une marge record de 16,3% — en amélioration pour la troisième année consécutive.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il faut s'attendre à ce que Vincent Bolloré bichonne certains salariés d'Ubisoft pour racheter l'éditeur de jeux vidéo

VIDEO: Voici les effets de la marijuana sur votre sommeil