Voici ce que Bruxelles propose pour empêcher les drones civils d'approcher des aéroports et sites nucléaires

Voici ce que Bruxelles propose pour empêcher les drones civils d'approcher des aéroports et sites nucléaires

Des drones civils pendant un festival de la photo à Shanghaï, le 26 avril 2017. REUTERS

Les autorités européennes de la sécurité aérienne ont proposé vendredi l'instauration de nouvelles règles encadrant l'utilisation des drones civils afin de les tenir éloignés de zones où leur présence représente un danger.

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) suggère en outre d'édicter un code de bonne conduite qui serait fourni aux acquéreurs de drones à usage commercial ou récréatif.

De plus en plus populaires, les drones peuvent présenter un risque, notamment lorsqu'ils sont utilisés à proximité d'un aéroport où ils peuvent entrer en collision avec un avion.

L'AESA recommande que les appareils puissent être identifiés à distance et soient équipés d'un dispositif de géo-repérage qui les empêcherait de pénétrer dans l'espace aérien des aéroports ou près des sites nucléaires. Elle propose en outre que les propriétaires de drones pouvant transporter des charges supérieures à 250 grammes soient enregistrés dans un fichier.

La conception des drones de petite taille devra se plier aux exigences définies dans un cahier des charges CE largement utilisé en Europe. Les drones seront en outre identifiés selon leur catégorie et un fascicule détaillant les règles de conduite à tenir sera inséré dans leur emballages.

"En fonction de la catégorie de drone, l'utilisateur saura où il peut l'utiliser et quelles sont les compétences requises", dit l'AESA dans un communiqué.

Ses propositions pourront faire l'objet de commentaires du 12 mai au 12 août. L'agence adressera ses recommandations définitives à la fin de l'année.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 30 millions de joueurs d''Overwatch' tirent les résultats d'Activision

VIDEO: Cet accessoire est l’invention idéale pour en finir avec les cheveux coincés dans le tuyau d'évacuation de la douche — mais on ne peut s’en servir qu’une fois

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Must be thanks the nice post its really good work here.

Laisser un commentaire