Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 27 chefs d'Etats de l'UE se réunissent samedi pour franchir une nouvelle étape du Brexit

Les 27 chefs d'Etats de l'UE se réunissent samedi pour franchir une nouvelle étape du Brexit
© REUTERS/Hannah McKay

Les 27 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se réunissent samedi à Bruxelles pour adopter un texte qui organisera les négociations de sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Seront aussi présents le président du Conseil européen Donald Tusk, le président de la Commission Jean-Claude Juncker et le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier.

Le texte soumis au Conseil européen détaille les priorités qui guideront, pour l'UE, la négociation avec le Royaume-Uni sur sa sortie du bloc et sur les relations qui seront entretenues ensuite avec le pays.

Le texte prévoit notamment que tout accord devra respecter l'intégrité du marché intérieur européen, les quatre libertés (libre circulation des biens, des capitaux, des services, des personnes), l'autonomie de décision des Européens et le respect de l'ordre juridique européen et de la Cour de justice.

Voici les questions importantes pour les Européens, qui seront négociées dans une première phase, après les législatives britanniques du 8 juin:

  • préservation des droits des citoyens européens
  • facture de divorce que le Royaume-Uni doit régler à la sortie
  • questions frontalières, notamment concernant l'Irlande
  • accords internationaux.

Voici les sujets-clés abordés dans la deuxième phase, si le Conseil européen estime, à la fin de l'année, que les progrès sur la première phase étaient suffisants:

  • accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni et conditions de concurrence équitable
  • accord sur les services financiers, notamment eu égard des normes européennes de supervision et de réglementation
  • coopération dans les domaines de la sécurité, de la défense et de la politique étrangère.

Une fois ce texte adopté par le Conseil européen samedi, la Commission européenne doit présenter le 3 mai les directives de la négociation, qui détailleront chacun des points de la première phase.

Si un accord de sortie est trouvé avec le Royaume-Uni, le Parlement européen devra l'approuver et il devra être adopté par le Conseil européen à la majorité qualifiée.

Découvrir plus d'articles sur :