Un ancien champion du monde du jeu de Go prend sa retraite car il estime que l'IA ne peut pas être vaincue

Lee Se-dol, l'un des meilleurs joueurs du jeu de Go au monde. AP

La domination de l'intelligence artificielle dans les compétitions de jeux de stratégie a conduit l'un des meilleurs joueurs de Go de Corée du Sud à prendre sa retraite. Lee Se-dol, 36 ans, a déclaré à l'agence de presse Yonhap qu'il ne jouerait plus de manière professionnelle, car l'intelligence artificielle était impossible à vaincre. "Avec l'arrivée de l'intelligence artificielle dans le jeu de Go, j'ai réalisé que je ne suis plus au sommet, bien que je sois devenu numéro un grâce à d'incroyables efforts", a déclaré Lee Se-dol. "Même en étant numéro un, il y a une entité qui ne peut être vaincue."

En 2016, Lee Se-dol, considéré comme le meilleur joueur de Go au monde, a perdu une série de matchs 4-1 contre AlphaGo, l'IA développé par la société DeepMind de Google. Remontant à plus de 2 500 ans en Chine, le Go est considéré comme l'un des jeux de société les plus complexes au monde, et la domination de ce jeu par AlphaGo a attiré l'attention sur les progrès rapides de la technologie de l'IA.

Le PDG de DeepMind Demis Hassabis et Lee Se-dol en 2016. Google Deepmind

DeepMind a encore amélioré son programme depuis le match d'AlphaGo contre Lee Se-dol. Le système le plus récent, AlphaGo Zero, a été capable de battre l'AlphaGo original en 100 matchs consécutifs.

Les programmes d'IA de DeepMind s'améliorent en analysant des milliers de matchs professionnels, ce qui leur permet d'anticiper les mouvements de l'adversaire et de les contrer avec les stratégies et contre-attaques les plus efficaces.

A lire aussi — Le champion d'Europe de Go explique pourquoi jouer contre l'IA de Google est 'comme être tout le temps nu'

Lee Se-dol jouera un dernier match contre un adversaire non humain avant de prendre officiellement sa retraite en décembre : il affrontera HanDol, une IA développée en Corée du Sud, qui a déjà battu les cinq meilleurs joueurs du pays. Lee Se-dol aura un léger handicap contre HanDol, mais il n'est toujours pas certain de la tournure que prendra le match. "Même avec un avantage de deux pierres, je sens que je vais perdre le premier match contre HanDol", a déclaré Lee Se-dol à Yonhap.

Les programmes d'IA de DeepMind ont dominé certains des jeux de stratégie les plus populaires, des jeux de société classiques comme les échecs et le Go aux jeux vidéo en compétition. Le mois dernier, le programme d'IA de DeepMind, AlphaStar, a atteint le rang de grand maître en jouant à "StarCraft II", ce qui l'a rendu 99,8% meilleur que les joueurs humains. AlphaStar a également battu certains des meilleurs joueurs d'esport du monde lors de matchs en tête-à-tête sur différents jeux.

Si la supériorité de l'intelligence artificielle sur les joueurs humains semble inévitable, ces programmes ont également contribué à repousser les limites de ces jeux de stratégie, et les matchs contre les meilleurs joueurs du monde provoquent le plus haut niveau de jeu possible.

Version originale : Kevin Webb/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces jeux où l'intelligence artificielle a battu l'humain

VIDEO: Pourquoi les montres Rolex coûtent si cher