Publicité

Un avion de l'armée israélienne parvient à détruire des drones à l'aide d'un laser

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un avion de l'armée israélienne parvient à détruire des drones à l'aide d'un laser
L'armée israélienne, en collaboration avec Elbit Systems, a armé un petit avion d'un laser de forte puissance avant de l'utiliser pour abattre des drones. © Israeli Ministry of Defense
Publicité

L'armée israélienne a utilisé un avion armé d'un laser de forte puissance pour intercepter et abattre plusieurs aéronefs sans pilote en vol. Il s'agit d'un test inédit pour les forces armées israéliennes, qui sont constamment à la recherche de nouveaux moyens pour contrer les menaces aériennes telles que les roquettes et les drones provenant de Gaza et d'ailleurs.

Le système d'arme laser à haute puissance a été installé sur un avion équipé de capteurs et de systèmes de suivi avancés et utilisé pour engager plusieurs drones à différentes portées et altitudes.

À lire aussi — Laser anti-missile, fusil intelligent... 5 innovations technologiques portées par l'armée israélienne

Au cours des essais, menés la semaine dernière par le ministère israélien de la défense et l'entreprise de défense Elbit Systems, l'avion "a intercepté et détruit avec succès 100 % des drones lancés pendant le test", s'est félicité le ministère.

Le ministère israélien de la défense a indiqué sur Twitter qu'Israël était "l'un des premiers pays au monde à faire la démonstration de telles capacités". Les forces armées ont publié une vidéo du test.

Les armées du monde entier se tournent de plus en plus vers les lasers aériens

"Il s'agit de la première phase d'un programme pluriannuel visant à développer un système laser aéroporté avancé qui ajoutera une couche supplémentaire au dispositif de défense à plusieurs niveaux d'Israël, complétant les capacités des systèmes Dôme de fer, Fronde de David et Flèche", a déclaré le ministère israélien de la défense.

Au cours du dernier conflit entre Israël et les militants palestiniens à Gaza, des systèmes d'interception basés au sol comme le Dôme de fer ont été utilisés pour intercepter les roquettes entrantes, ainsi que les drones ennemis, et ces systèmes vitaux ont, pour la plupart, obtenu de très bons résultats.

Mais dépenser un missile d'interception coûteux sur un drone potentiellement peu onéreux n'est pas aussi efficace qu'un laser. C'est l'une des raisons pour lesquelles les armées du monde entier se tournent de plus en plus vers les lasers aériens, terrestres et maritimes pour contrer les drones.

À lire aussi — Des images satellites montrent les progrès réalisés par la Chine sur son nouveau porte-avions

Commentant le récent test, le brigadier-général Yaniv Rotem, qui dirige les efforts de recherche et de développement de l'armée, a déclaré que "c'est la première fois en Israël, et peut-être dans le monde, que cela est réalisé", caractérisant le test comme une "réalisation technologique révolutionnaire", selon le Jerusalem Post.

Le général a déclaré que l'arme était "puissante et précise" et pouvait intercepter des cibles "quelles que soient les conditions météorologiques".

Lors des essais d'interception de la semaine dernière, l'avion armé d'un laser a pu abattre des cibles dans un rayon d'environ un kilomètre, mais l'objectif est d'étendre à terme la portée de l'arme à des dizaines, voire des centaines de kilomètres. Ce type de capacité ne sera probablement pas disponible avant plusieurs années.

Le ministère israélien de la défense espère également étendre cette capacité à d'autres plateformes aériennes ayant un potentiel offensif et défensif.

Version originale : Ryan Pickrell/Insider

À lire aussi — L'armée américaine et l'OTAN développent leurs capacités logistiques de projection en Europe

Découvrir plus d'articles sur :