Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un avion déploie une banderole "Trump pire président de tous les temps" près de Mar-a-Lago

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


© Getty

Un avion déployant une banderole sur laquelle est inscrit Donald Trump, le "pire président de tous les temps", aurait été repéré ce week-end près de Mar-a-Lago, sa station balnéaire de Palm Beach, en Floride, où l'ancien président américain réside depuis qu'il a quitté la Maison-Blanche. Une banderole proclamait "Trump pire président de tous les temps", tandis qu'une autre indiquait "Trump, pathétique perdant, retournez à Moscou", rapportait TMZ. Daniel Uhlfelder, un avocat, a publié des photos de ces bannières sur Twitter.

Personne n'a revendiqué la responsabilité de cette "performance". Laquelle fait écho à un incident similaire survenu en 2018, lorsqu'un homme avait fait voler un parapente au-dessus du golf de Donald Trump à Turnberry, en Écosse, pour protester contre la visite du président américain dans ce pays. Le parapente dévoilait un message disant "Trump : bien en dessous du par #resist". Donald Trump a été aperçu en train de jouer au golf à Mar-a-Lago ce week-end, où il séjourne depuis qu'il a quitté Washington, DC, la semaine dernière, avant l'investiture du président américain Joe Biden.

A lire aussi — Les Biden auraient patienté devant la Maison Blanche le jour de l'investiture... à cause de Trump

Selon l'auteur d'un livre sur la station balnéaire située en Floride, l'ambiance y serait devenue "déprimante" depuis l'arrivée de Donald Trump, les membres fortunés craignant de figurer dans des articles de journaux consacrés à celui qui est confronté à de multiples problèmes juridiques maintenant qu'il n'est plus président. "Beaucoup de gens ont quitté Mar-a-Lago .. C'est un triste endroit pour Trump", a déclaré à MSNBC Laurence Leamer, l'auteur de "Mar-a-Lago" : Inside the Gates of Power at Donald Trump's Presidential Palace".

Certains des nouveaux voisins de Donald Trump sont également mécontents à l'idée que celui-ci puisse vivre à Mar-a-Lago à plein temps. L'année dernière, plusieurs d'entre eux avaient écrit aux responsables de Palm Beach et aux services secrets américains, arguant que Donald Trump n'avait aucun droit légal de vivre dans ce complexe, rapporte le Washington Post. Ils avaient cité un précédent juridique tiré d'un accord qu'il avait signé en 1993 pour transformer la résidence en club de membres.

Version originale : Thomas Colson/Business Insider

A lire aussi — La nièce de Donald Trump se dit 'prête' à changer de nom pour prendre ses distances avec l'ancien président

Découvrir plus d'articles sur :