Les secours près du camion qui a foncé dans un marché de Noël sur le Breitscheidplatz à Berlin, le 19 décembre 2016. REUTERS/Fabrizio Bensch

Les secours près du camion qui a foncé dans un marché de Noël sur le Breitscheidplatz à Berlin, le 19 décembre 2016. REUTERS/Fabrizio Bensch

Un camion a foncé lundi soir dans la foule d'un marché de Noël à Berlin, en Allemagne.

Le camion a tué 11 personnes sur le marché et a fait une cinquantaine de blessés, selon la police allemande.

Le marché où s'est produit le drame se situe au pied de l'Eglise du souvenir de Berlin, au niveau du Breitscheidplatz.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite mardi sous le choc et a évoqué une "attaque terroriste":

"Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas encore avec suffisamment de certitude mais nous devons, en l'état actuel des choses, partir du principe qu'il s'agissait d'une attaque terroriste", a-t-elle déclaré.

Un suspect — de nationalité pakistanaise —  a été arrêté à proximité du marché dès lundi soir, rapporte la police berlinoise sur son fil Twitter. Elle cherchait à  déterminer s'il s'agit du chauffeur du camion ou s'il n'a rien à voir avec l'attaque.

Faute d'éléments à charge, il a été libéré en début de soirée mardi.


La police n'était pas en mesure de dire, mardi, s'il y a eu un ou plusieurs auteurs de l'attaque.

Il y avait un passager dans la cabine du camion, retrouvé mort sur place, ont aussi précisé les autorités. Elles analysent les marques de freinage pour déterminer les conditions dans lesquelles le camion a été arrêté. 

Le camion était immatriculé en Pologne. Il aurait été dérobé sur un chantier. 

La police a indiqué par ailleurs que l'homme retrouvé mort dans la cabine du véhicule était un citoyen polonais qui n'était pas au volant du camion au moment du drame. Il est la 12e victime de cette attentat.

Situation du Breitscheidplatz. Capture Google Maps

Situation du Breitscheidplatz. Capture Google Maps

Lundi soir, Facebook a lancé le "Safety Check" pour permettre aux Berlinois de signaler qu'ils sont en sécurité.

Mardi, les enquêteurs disaient recevoir beaucoup de photos et de vidéos de témoins via un portail dédié, ce qui les aidait considérablement dans leur travail. 


Mardi après-midi, 24 des blessés avaient pu quitter les hôpitaux et retrouver leurs proches dans des conditions stables, ont indiqué les autorités.

En hommage aux victimes, la ville a illuminé l'emblématique porte de Brandebourg des couleurs du drapeau allemand mardi soir.


Cet article est régulièrement mis à jour au gré de nouvelles informations.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: De nouvelles images par satellite montrent l'étendue des villes fantômes en Chine