• Une série de faux appels au 911 émanant d'un centre d'Apple dure depuis des mois dans une ville près de Sacramento. 
  • Les appels semblent venir d'un centre de réparation d'iPhones — et à un moment donné, ils auraient saturé six lignes d'urgences de la ville d'Elk Grove en Californie. 
  • La ville collabore avec Apple pour résoudre ce problème, mais reste perplexe face à l'incapacité de l'entreprise d'arrêter ces appels d'urgence. 

Une ville près de Sacramento est le théâtre d'une série sans fin de faux appels d'urgence provenant d'un centre de réparation d'Apple. 

Entre le 20 octobre 2017 et le 23 février 2018, le département de police d'Elk Grove en Californie, a répertorié 2028 appels sur ses lignes d'urgence, provenant de ce centre Apple — soit 16 appels par jour, en moyenne. 

À un moment donné, en janvier, les appels ont saturé les six lignes d'urgence de la ville, d'après les documents publics analysés par Business Insider US. 

"Ça clignote comme un sapin de Noël", a écrit l'un des opérateurs dans un email adressé à ses collègues.

Il est évident pour la police d'Elk Grove que ces appels ne sont pas des cas d'urgences mais plutôt l'équivalent d'appels accidentels "de poche", faisant mystérieusement sonner les assistances téléphoniques de la ville de manière synchronisée. 

Pour une raison inconnue, plusieurs iPhones rebelles réparés dans ce centre appelaient le 911. Mais pour les autorités municipales qui s'efforcent de réguler ces nuisances et de s'assurer que les urgences ne soient pas submergées par ce type d'appels, résoudre ce problème n'est pas simple.

Bien qu'ils aient reconnu la réactivité d'Apple pour les aider dans leur tâche, les autorités d'Elk Grove sont frustrées par le fait que la société ne soit pas en mesure de régler le problème. Ils auraient même, à un moment donné, discuté de la possibilité d'impliquer l'état de Californie et d'envoyer la police sur place.

Ce centre d'Apple fait la fierté de cette ville de 170.000, en étant une source d'emplois que bon nombre de villes américaines cherchent à obtenir. Mais cette série d'appels fantômes que connaît la ville d'Elk Grove illustre également les défis inattendus dans le fait d'accueillir une division d'une multinationale dont l'activité repose sur la confidentialité et l'innovation. 

Ces appels au 911, qui sonnent habituellement dans le vide ou avec un bruit de fond, ont été révélés le mois dernier, dans un article d'un correspondant local de CBS

En dépit de l'attention internationale sur cette histoire, le problème perdure — mais sa portée a diminuée, comme l'a indiqué l'agent d'information publique d'Elk Grove, Jason Jimenez, à Business Insider US. 

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tim Cook s'exprime sur le scandale Cambridge Analytica et dit que cette collecte de données d'utilisateurs de Facebook ne 'devrait pas exister'

VIDEO: On a testé pour vous la cryothérapie — cette pratique où vous entrez dans une cabine à -90°C