Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un chantier à 2 Mds€ va permettre à Monaco de gagner 6 ha de plus sur la mer, voici à quoi il ressemble

Un chantier à 2 Mds€ va permettre à Monaco de gagner 6 ha de plus sur la mer, voici à quoi il ressemble
© default

La Principauté de Monaco constitue l'un des plus petits territoires au monde, évoluant entre mer et montagne. Pour accroître sa superficie, d'environ 2 km², la cité-État a multiplié les chantiers permettant de gagner des hectares sur l'eau. Les terre-pleins réalisés pour les plages du Larvotto, le quartier de Fontvieille ou encore l'extension du port Hercule représentent déjà plus de 40 hectares, soit 20% de son territoire. Un nouveau chantier doit permettre cette fois-ci à Monaco de gagner six hectares de plus sur la mer.

Cette extension accueillera le futur "éco-quartier"de l'Anse du Portier. Cinq immeubles et 14 villas, soit 60 000 m² de logements de luxe, doivent ainsi sortir de l'eau d'ici 2025. Le coût global de ce chantier est estimé à 2 milliards d'euros, dont 800 millions pour la seule infrastructure maritime, comprenant une ceinture de 18 caissons et la construction d'un terre-plein sur lequel reposera le nouveau quartier. Les logements proposés devraient figurer parmi les plus chers au monde.

Le chantier a commencé à l'automne 2016, après la signature du traité de concession en juillet 2015. Il est réalisé par Bouygues Travaux Publics pour ce qui concerne toute la partie infrastructure maritime, la création du foncier. La société réalise aussi une partie des travaux d'aménagements (voirie, parking, fondations...) avec un groupement d'entreprises, la SAM (pour société anonyme monégasque), qui est chargée de la construction des bâtiments.

Ce chantier représente un défi environnemental. "Il est enferré entre des réserves naturelles, il fallait s'assurer que ses impacts étaient contrôlés. La difficulté est accrue par des fonds marins profonds, nécessitant des techniques pointues pour mettre en place un remblai et des caissons de 26 mètres de haut", explique à Business Insider France Christophe Hirsinger, directeur de projet de Bouygues Travaux Publics Monaco.

Voici à quoi ressemble cet imposant chantier, son état d'avancement et le quartier sur lequel il doit déboucher :

Les travaux ont commencé par le déplacement d'espèces animales et végétales protégées. Avant le retrait des enrochements et l'opération de dragage jusqu'à fin 2017, pour enlever les sédiments à l'aide d'une pelle équipée d'une benne étanche, évitant la mise en suspension de matériaux dans la mer.

YouTube/Bouygues Construction

En février 2017, un écran de protection phonique (en haut de la photo) a été construit le long du rivage.

Bouygues Travaux Publics. 

À partir du 1er trimestre 2018, des tonnes de matériaux de carrière ont été acheminés pour le remblaiement sur le fond rocheux et la réalisation d'un talus sous-marin tout autour afin d'éviter l'érosion des fondations.

YouTube/Bouygues Construction

Après avoir été apportés par bateau, un tuyau robotisé a acheminé ces matériaux au plus proche du fonds marin mis à nu.

YouTube/Bouygues Construction

Parallèlement, dans le port de Fos-sur-Mer à Marseille, la préfabrication et le ferraillages de caissons a démarré sur un espace à quai de 10 000 mètres carrés (zones colorées sur la photo).

Bouygues Construction

Une autre zone de 32 000 mètres carrés sur le plan d'eau a permis d'accueillir ensuite les 18 caissons en béton armé, pour poursuivre leur fabrication.

Bouygues Construction

Ces caissons, aussi appelés docks flottants, font 56 m de long, 50 de large et 26 m de haut. Ils pèsent chacun 10 000 tonnes.

YouTube/Bouygues Construction

Ils ont été remorqués jusqu'à Monaco pour être échoués sur le remblai d'assise — un trajet de plus de 200 km au total.

Bouygues Travaux

L'infrastructure, permettant de gagner 6 hectares sur la mer, est majoritairement construite par voie maritime.

Bouygues Travaux Publics

En juillet 2019, la ceinture de caissons est fermée. Le remblai pour créer la plateforme destinée à accueillir des bâtiments est quant à lui achevé mi-décembre 2019.

Bouygues Travaux Publics

Mais il faudra encore un an pour finaliser l'infrastructure maritime. Environ 1 000 pieux doivent être installés pour les fondations d'ici la fin 2020, avant le démarrage de la construction du nouveau quartier.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste

Les bâtiments prévus seront tous de tailles différentes et leur élévation sera progressive, d'est en ouest. Les premiers doivent être livrés en 2022. L'extension du Grimaldi Forum (à droite) doit s'achever quant à elle en 2024.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste

L'éco-quartier de l'Anse du Portier comprendra un petit port de plaisance, avec 18 anneaux, ainsi qu'une piscine d'eau salée dont l'un des flancs sera une baie vitrée ouverte sur la mer et les fonds marins.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste

Ce nouveau quartier accueillera aussi une forêt d'un hectare. Elle constituera le plus grand espace vert de la Principauté, abritant 1 000 arbres de grande taille.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste

Une promenade littorale s'étendra enfin sur plus de 500 mètres de long, entre les quartiers du Larvotto et Monte-Carlo.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste

Les travaux doivent être totalement terminés en 2025. Voici comment s'inscrira le quartier de l'Anse du Portier dans la Principauté de Monaco.

Principauté de Monaco - SAM L'Anse du Portier - Renzo Piano Building Workshop - Valode & Pistre Architectes - Michel Desvigne Paysagiste
Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :