Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un chercheur du CNRS devenu entrepreneur a un conseil précis pour les jeunes scientifiques

Un chercheur du CNRS devenu entrepreneur a un conseil précis pour les jeunes scientifiques
© Taillard GPO

Les titulaires d'un doctorat sont contraints d'accepter de plus en plus souvent des CDD, selon une étude du Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Céreq) publiée fin 2015. Et ce, à cause du nombre de postes de chercheurs très limité.

Franck Zal, cofondateur de l'entreprise de biotech Hemarina, conseille donc aux jeunes docteurs d'acquérir la double casquette chercheur/entrepreneur pour être "de vrais porteurs de projet" :

"Les postes de chercheur manquent de plus en plus. Tous ne sont pas certains d'avoir un poste fixe au final. Mais ils pourraient très bien trouver un poste dans le secteur privé ou créer leurs propres startups s'ils avaient une double compétence scientifique et d'entrepreneuriat."

D'après l'ancien chercheur du CNRS qui a fondé son entreprise en 2007, les titulaires de doctorat ont tout intérêt "à connaître la valeur d'une innovation, à savoir comment la sécuriser, comment lever des fonds"...

"Il existe un potentiel inexploité et perdu. Les centres académiques ont des tiroirs remplis d'innovations, car la recherche académique en France est de très bon niveau. Mais il manque des porteurs de projets, des gens qui connaissent les deux mondes, celui de la recherche et celui du business."

Découvrir plus d'articles sur :