Publicité

Un couple décide de changer de vie pour transformer un château écossais délabré en hôtel de luxe

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un couple décide de changer de vie pour transformer un château écossais délabré en hôtel de luxe
Stef Burgon et Simon Hunt ont tous deux quitté leur vie professionnelle pour rénover un château médiéval écossais. © Stef Burgon, Simon Hunt
Publicité

Stef Burgon et Simon Hunt ont décidé quitté leur vie professionnelle à Dubaï pour rénover un château écossais. Désormais transformé en hôtel, le château de Kilmartin a été construit en 1550 sous le règne de Marie Ière d’Écosse.

Le couple a acheté la propriété pour 331 780 livres (environ 390 000 euros) en 2014 après un road trip en dans le pays. Ils se sont patiemment appliqué à rénover la bâtisse tout en gardant l'esprit d'origine des lieux. Ils n'ont pas été épargnés par les soucis, notamment liés à l'ancienneté du bâtiment.

À lire aussi — Vacances d'été : 10 nouveaux sites inscrits au Patrimoine de l'Unesco à visiter

Stef Burgon et Simon Hunt ont acheté le château de Kilmartin en 2014 après un road trip à travers l'Écosse.

Le château de Kilmartin vu depuis le site néolithique de Kilmartin Glen.  Stef Burgon

Simon Hunt a déclaré à Insider que lui et sa femme Stef Burgon ont commencé à transformer le château de Kilmartin en un hôtel écologique de luxe après un road trip écossais qui a changé leur vie, en 2014. Ils sont rentrés chez eux à Dubaï avec le sentiment que l'Écosse avait un énorme potentiel inexploité. C'est alors qu'ils sont tombés sur un article du Daily Mail concernant un château à vendre sur la côte ouest de l'Écosse, à Argyll et Bute.

L'argument de vente unique, selon Simon Hunt, était que le château historique était affiché pour 375 000 livres (environ 434 000 euros), un montant moins élevé qu'une place de parking à Londres, qui coûte 400 000 livres (environ 470 000 euros).

Aujourd'hui, le château est un hôtel de charme de cinq chambres qui sert également de lieu de mariage.

Un coin salon à Kilmartin, fabriqué à partir de planches inutilisées provenant de la restauration. Simon Hunt

En plus d'être un hôtel et un lieu de mariage, le château est également loué comme une location de vacances exclusive pouvant accueillir jusqu'à 10 invités à partir de 780 livres (environ 916 euros) par nuit. Le prix d'un séjour à l'hôtel dans l'une des chambres doubles est de 190 livres (environ 223 euros) par nuit.

Les clients qui louent le château peuvent également profiter des repas préparés par un chef cuisinier sur place. "[Le château] fonctionne essentiellement sans nous", affirme Simon Hunt. "Nous avons conçu le château afin que nous ayons des endroits cachés pour ranger toutes nos affaires, de sorte qu'en quelques heures, il peut être converti d'un bed & breakfast en une location de vacances exclusive", ajoute-t-il.

Avant d'acheter le château, le couple vivait à Dubaï.

Le couple a fait l'acquisition des lieux en 2014. Simon Hunt, Stef Burgon

Lorsque le couple, qui vivait à Dubaï entre 2014 et 2018, est tombé sur l'annonce du château de Kilmartin, il a envoyé les parents de Stef faire une inspection car le prix semblait trop beau pour être vrai.

Lorsqu'ils ont approuvé, le couple a "sauté dans un avion" pour jeter un coup d'œil. "C'était le moment, nous avons foncé", se rappelle Simon Hunt, qui travaillait comme directeur de création à l'époque. L'offre finale du couple était de 331 780 livres (environ 389 000 euros).

Stef Burgon et Simon Hunt ont remporté l'enchère et sont devenus les seigneurs de leur propre château.

Simon Hunt se souvient qu'un journal local avait affirmé qu'ils étaient les plus jeunes propriétaires de château en Écosse.  Stef Burgon

Le couple a déclaré à Insider qu'il avait payé le château avec un prêt hypothécaire, des économies et un crédit. Cependant, ni Simon Hunt ni Stef Burgon, ancienne présentatrice radio à Dubaï, n'avaient d'expérience dans l'hôtellerie avant de décider de transformer la bâtisse.

"Lorsque nous l'avons acheté, un article de presse nous a appris que nous étions les plus jeunes propriétaires de château en Écosse", se souvient Simon Hunt, qui avait 31 ans au moment où ils ont acheté Kilmartin.

À lire aussi — Vacances d'été : les 10 sites naturels français les plus populaires sur Instagram

Selon ses propriétaires, Kilmartin est le château médiéval par excellence, à l'intérieur comme à l'extérieur.

C'est un château à la fois en extérieur et à l'intérieur. Billie Baillie, Simon Hunt

"Tous les châteaux que nous avons visités, de l'extérieur, ont l'air de châteaux géniaux, puis vous entrez à l'intérieur et vous pourriez être dans un hôtel Marriott", affirme Simon Hunt. Jusqu'à ce qu'ils trouvent le château de Kilmartin, que le couple décrit comme "un château médiéval original", construit en 1550 sous le règne de Marie Ière d’Écosse.

Il est resté à l'abandon pendant 200 ans, jusqu'à ce qu'une famille portant le nom de Clark l'achète dans les années 1980 et le "restaure à partir d'une ruine", a-t-il ajouté.

Dès qu'ils a pris possession du château, le couple a tenté de donner à la propriété une cure de jouvence.

Stef Burgon et Simon Hunt ont tous deux mis la main à la pâte lors de la première série de rénovations.  Stef Burgon, Simon Hunt

"Nous avons arraché tous les tapis, peint tous les murs et mis des œuvres d'art autour, puis nous l'avons mis directement sur Airbnb pour 250 livres (environ 293 euros) par nuit et c'était parti", se rappelle Simon Hunt.

Malheureusement, leur tentative de donner au château de Kilmartin un "relooking cosmétique" n'a pas suffisamment pris en compte les problèmes sous-jacents omniprésents auxquels il était confronté à l'époque. "Les choses allaient mal tout le temps", ajoute-t-il. "Comme des tuyaux qui se cassaient quand il gelait par exemple."

Lorsque la fosse septique a débordé pendant le mariage du couple en 2016, ils ont décidé de rénover Kilmartin comme il se doit.

Leur mariage a été la première occasion pour beaucoup de leurs amis de découvrir le château.  Stef Burgon

Leur mariage de quatre jours, qui a rassemblé des amis venus du monde entier, a provoqué des dégâts dans la fosse septique du château. Selon Simon Hunt, la réparation leur a coûté environ
4 000 livres (environ 4 700 euros) mais ils ont été prévenus qu'elle risquait de se rompre à nouveau l'année suivante.

"C'était comme si nous devions faire ça correctement, sinon ça allait continuer à nous coûter beaucoup d'argent", affirme Simon Hunt. "Nous sommes donc retournés à Dubaï et nous avons emménagé chez nos amis Will et Britt et avons vécu une vie vraiment frugale pendant quelques années." Au cours de ces années, ils ont réussi à économiser 80 000 livres (environ 94 000 euros).

Après avoir économisé suffisamment d'argent, ils ont quitté leur emploi et sont retournés en Écosse.

L'une des trouvailles préférées de Simon Hunt dans le château est une peinture représentant une femme à barbe. Simon Hunt

Simon Hunt a raconté à Insider qu'ils ont quitté leur emploi à Dubaï pour s'installer à plein temps en Écosse en juin 2018 et qu'ils ont engagé un ensemble de constructeurs et d'architectes pour transformer Kilmartin en l'hôtel de leurs rêves.

Cet été-là, Simon Hunt et Stef Burgon ont également parcouru le Royaume-Uni dans une caravane à la recherche de meubles et de décors anciens — l'une de leurs pièces préférées, qui se trouve désormais dans le grand salon du château, est un tableau représentant une dame barbue, qui était accroché dans une boîte de nuit parisienne appelée Castille.

Les six premiers mois de la rénovation de leur château ont également été documentés par des réalisateurs pour l'émission télévisée britannique de Channel 4 "The Great Hotel Escape", qui a été diffusée en août 2019.

Pour transformer le château Kilmartin, le couple a dépassé son budget initial.

Le projet a fini par coûter beaucoup plus cher que prévu.  Simon Hunt

Une fois les rénovations commencées, les coûts des petits changements et des achats d'antiquités haut de gamme ont commencé à s'accumuler. Même si le couple avait économisé une somme non-négligeable à Dubaï, la rénovation a "avalé" leur budget initial et a fini par leur coûter environ 225 000 livres (un peu plus de 264 000 euros).

Mais maintenant qu'ils peuvent accueillir des clients, Simon et Stef n'ont pas à travailler très dur pour remplir leur carnet de réservations.

Chaque chambre du château de Kilmartin porte un nom unique. Simon Hunt

Bien qu'il s'agisse d'un château, Kilmartin ne compte que cinq chambres, chacune portant un nom unique. Il y a 1550, qui, selon Simon Hunt, était probablement la chambre principale en 1550 et qui est la pièce ayant subi le moins de modifications.

Il y a aussi le Snug, dont le plafond voûté en berceau n'a jamais cédé. "Quand vous êtes là, vous avez l'impression d'être dans un cocon", affirme le propriétaire des lieux, ajoutant que l'une des pièces les plus originales s'appelle Clark, le nom de famille des personnes qui ont restauré le château dans les années 1980.

La pièce Carswell porte le nom du premier gardien du château, John Carswell, et la dernière pièce s'appelle Speel, un vieux mot écossais signifiant "la montée", selon le site Internet du château.

À lire aussi — Voici 15 destinations en péril à découvrir avant qu'elles ne disparaissent

Le couple a imaginé un schéma de décoration intérieure qu'ils ont baptisé "luxe rustique".

Le couple a dépensé plus de 5 000 euros pour des baignoires en cuivre.  Simon Hunt

Le couple avait prévu dès le départ d'implanter une décoration intérieure de "luxe rustique". "Dans chaque chambre à coucher, il y a toujours une toile de fond de château", remarque Simon Hunt. "Nous devons toujours juxtaposer ce côté rustique avec des pièces modernes ou des antiquités que nous avons trouvées".

Les baignoires en cuivre, qui ont coûté au couple 5 000 livres (environ 5 700 euros), en sont un exemple. "Elles sont tout simplement incroyables, vous savez, ces magnifiques baignoires en cuivre sur fond de château médiéval — ça colle parfaitement ", se réjouit-il.

Lorsqu'il s'agit d'ajouter des éléments de décoration dans le château, il est préférable d'opter pour des éléments "manifestement modernes" ou anciens, selon le trentenaire.

Cette enseigne au néon vintage provient d'une salle de bingo à Newcastle, où Stef Burgon a grandi. Billie Baillie

"Nous choisissons toujours d'acheter quelque chose qui est soit moderne et manifestement moderne, soit antique", relate Simon Hunt. "Il n'y a aucune possibilité de faire semblant, je ne voudrais pas acheter une pièce de reproduction parce que ça ne passerait pas bien."

En termes d'histoire, la vallée entourant le château de Kilmartin regorge de sites archéologiques.

Le site Kilmartin Glen abrite d'anciennes pierres dressées.  Bildagentur-online/Universal Images Group via Getty Images

Selon l'office du tourisme écossais, Kilmartin Glen est considéré comme ayant "l'une des plus importantes concentrations de vestiges du Néolithique et de l'âge du bronze en Écosse". Le site Web du château de Kilmartin précise que la vallée abrite "au moins 350 monuments anciens, dont 150 sont préhistoriques".

À lire aussi — Vacances au camping : les 10 destinations les plus recherchées sur le littoral français

Le mode de fonctionnement du château de Kilmartin s'inscrit également dans la volonté du couple d'adopter une démarche plus durable.

Une grande partie des produits utilisés dans la cuisine provient de vendeurs locaux. Simon Hunt, Stef Burgon

Selon Simon Hunt, la plupart des produits utilisés pour les menus de la salle à manger proviennent d'un rayon de huit kilomètres. Le couple connaît les propriétaires des fermes d'où proviennent la viande, les œufs et le lait. En plus de faire de du circuit court une priorité, ils sont également très attachés au bien-être des animaux.

Selon Simon Hunt, les produits locaux ont meilleur goût que tout ce qu'ils pourraient théoriquement importer.

Le couple a accueilli des chefs locaux dans le château pour organiser un dîner improvisé.  Simon Hunt

"Je pense que tout cela se traduit par un meilleur produit, comme des aliments plus savoureux", affirme le propriétaire.

Pendant les périodes de confinement en 2020, ils ont aussi commencé à développer leurs jardins sur place.

C'est dans le jardin que sont puisés de nombreux ingrédients pour le menu saisonnier du petit-déjeuner. Stef Burgon

Pendant le premier confinement en mars 2020, le couple s'est attelé à la création de leur potager biologique qui comprend des fraises, des pommes de terre, des brocolis, des navets et du persil. On trouve également sur le terrain du château un four à pizza, une cuisine extérieure et ce qui deviendra bientôt un verger.

Les propriétaires prévoient d'attirer les visiteurs avec une "soirée pizza", car différents types de champignons poussent dans les bois environnants.

À lire aussi — Les 10 plus beaux villages et petites villes du Maroc

Bien qu'ils aient embauché du personnel, le couple reste impliqué dans les activités quotidiennes de Kilmartin.

Simon Hunt et Stef Burgon sont photographiés en train de préparer le petit-déjeuner au château de Kilmartin. Susie Lowe

"Nous avons beaucoup de personnel : nous avons des jardiniers une fois par semaine, trois nettoyeurs, un chef et notre homme à tout faire", a expliqué Simon Hunt. Mais même avec cette aide supplémentaire, ils se disent plus qu'heureux de s'impliquer dans le fonctionnement quotidien du château et de trouver des idées commerciales créatives.

Le processus de transformation du château de Kilmartin ne s'est pas déroulé sans heurts.

Simon Hunt (à gauche) est photographié devant les anciennes portes du château tandis que Stef Burgon (à droite) allume un feu dans la Grande Salle.  Susie Lowe

Entre le premier confinement au Royaume-Uni en mars 2020 et le second en novembre de la même année, le château a connu une inondation dévastatrice. L'eau qui s'était écoulée par la colline et s'était déposée sur la partie plate où se trouve le château a commencé à s'infiltrer "à travers les murs", se souvient Simon Hunt. Avec dix centimètres d'eau dans toutes les pièces, ils ont dû appeler les invités qui avaient réservé pour leur dire qu'ils ne pouvaient pas venir.

"Vous avez passé tout ce temps et dépensé tout cet argent pour faire de ce bâtiment un endroit incroyable, et puis il est inondé dès le premier hiver. Nous n'arrivions pas à y croire. Nous étions au plus mal", se rappelle-t-il.

Mais le couple ne regrette pas d'avoir acheté le château.

Le château dispose d'un étang de baignade sauvage sur place.  Simon Hunt

Le conseil de Simon Hunt à tous ceux qui envisageraient d'acheter un château, ou une autre propriété inhabituelle, est simplement de le faire. "Même si ce travail comporte des délais et de la pression, ce sont vos propres délais et vous avez vraiment ce sentiment d'accomplissement que vous ne pouvez obtenir qu'à travers votre travail", affirme-t-il. "Si tout va mal, vous n'avez qu'à le vendre, mais en termes de changement de vie, je ne saurais que trop le recommander."

Version originale : Maria Noyen/Insider

À lire aussi — Vacances d'été : les 19 plus beaux sites de campings au monde

Découvrir plus d'articles sur :