Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un des cofondateurs de Facebook veut que les 1% d'Américains les plus riches financent un revenu universel pour 90 millions de personnes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un des cofondateurs de Facebook veut que les 1% d'Américains les plus riches financent un revenu universel pour 90 millions de personnes
© Chris Hughes, le cofondateur de Facebook, attentif à une question qu'on lui pose durant la conférence Charles Schwab IMPACT 2010 de Boston, Massachusetts, le 28 octobre 2010.
  • Le cofondateur de Facebook, Chris Hughes, veut apporter à 90 millions d'Américains une allocation de 500 dollars par mois.
  • Dans un Questions/Réponses de Reddit, il a expliqué qu'il voulait, pour cela, augmenter les impôts d'1% de la population.
  • Il estime que ce programme coûterait un peu moins de 300 milliards de dollars.

Chris Hughes, cofondateur de Facebook et président de l'Economic Security Project, a un plan pour pallier le problème d'inégalité des salaires, grâce à un revenu universel, un système de partage de richesse qui permettrait aux gens de recevoir un salaire à vie. Il veut financer celui-ci en augmentant les taxes des 1% d'Américains les plus riches.

Dans une foire aux questions de Reddit, mardi 21 février — jour de sortie de son nouveau livre "Fair Shot" — Hughes a expliqué comment ce plan serait financé.

Hughes veut donner à tous les Américains qui gagnent moins de 50.000 dollars par an, une allocation de 500 dollars par mois. Elle profiterait à 90 millions de personnes dans le pays, selon lui.

"Nous savons que quand des personnes reçoivent une modeste somme d'argent, ils l'utilisent intelligemment, pour que leurs enfants fassent de plus longues études, pour améliorer leurs dépenses sur le plan de la santé, et pour être plus heureux", a-t-il dit à Reddit. "Nous avons le pouvoir de rééquilibrer notre système économique et d'apporter plus d'opportunités à tous — nous devons juste développer la politique qui le fera".

Pour financer cela, Hughes propose de relever le taux d'imposition de la plus haute tranche fiscale à 50% — ce qui est en adéquation avec la moyenne historique, a-t-il précisé. L'idée est d'apporter aux gens une stabilité financière, grâce à un revenu régulier viable. D'après l'Institut de fiscalité et de politique économique, le top 1% des hauts revenus était soumis à un taux d'imposition d'environ 34% de leurs revenus en 2017.

Ce revenu serait conçu comme un "complément" aux salaires gagnés en travaillant et au filet de sécurité sociale, a précisé Hughes. D'après lui, cela aiderait les travailleurs dans l'économie chancelante, qui auraient peu de revenus et peu d'avantages — comme les chauffeurs VTC, les salariés à mi-temps, les employés en freelance — à avoir un flux de revenus prévisible.

D'après Hughes, le programme coûterait moins de 300 milliards de dollars.

"Si nous pouvons nous permettre de réduire les taxes pour les entreprises et les 1%, arrêtons de prétendre que nous ne pouvons pas nous permettre d'améliorer les finances des travailleurs américains qui n'ont pas connu d'augmentation depuis des décennies", a-t-il dit.

Version originale: Jeremy Berke/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :