Un des plus beaux réseaux de métro du monde était interdit de photo jusqu'en 2018. Découvrez-le en images.

L'intérieur chatoyant du métro de Tachkent en Ouzbékistan. Advantour.com

Le métro de la capitale ouzbèke est l'un des plus beaux réseaux de métro au monde, mais il était interdit de le photographier jusqu'à la fin de l'année dernière. Le métro de Tachkent a été désigné comme abri contre les bombes nucléaires, et il a été jugé trop important d'un point de vue stratégique pour que ses photos soient diffusées. Mais avec la levée de l'interdiction, nous pouvons voir désormais l'intérieur de ce réseau rempli d'art, de sculptures et de couleurs vives, qui permet à 2,4 millions d'habitants de se déplacer à travers la ville. On peut y trouver des lustres, du marbre et des œuvres qui rendent hommage à de nombreux événements du pays, du rôle de l'Union soviétique dans l'exploration spatiale aux industries modernes de l'Ouzbékistan.

Voilà à quoi ressemble le métro de Tachkent :

Ce métro est le plus ancien d'Asie centrale. Il a ouvert ses portes en 1977, lorsque l'Ouzbékistan faisait encore partie de l'Union soviétique.

Il se compose de trois lignes et ses 29 stations sont décorées de différents styles étonnants.

Certaines stations ont des motifs géométriques, tandis que d'autres ont un style plus soviétique. Beaucoup utilisent le marbre, le verre, le granit et la céramique pour créer des intérieurs saisissants.

A lire aussi : Paris, Dubaï, New York: comparez les 10 réseaux de métro les plus connus dans le monde

De nombreuses stations ont de beaux luminaires, comme ce lustre.

Et certaines sont remplies d'œuvres d'art, comme des sculptures et des mosaïques colorées.

Une partie de ces œuvres célèbre des pionniers soviétiques comme Yuri Gagarin, qui fut le premier homme à se rendre dans l'espace.

Source: Lonely Planet.

Cette œuvre d'art se trouve dans la station Kosmonavtlar, qui peut se traduire par 'Station des cosmonautes'. La station est sur le thème de l'espace et contient plusieurs portraits d'astronautes, dont Valentina Tereshkova, la première femme à avoir volé dans l'espace.

A lire aussi : Les rames du métro parisien vont perdre leur emblématique couleur vert jade

Beaucoup de stations ont des thèmes qui leur sont propres. Les colonnes de la station Pakhtakor ressemblent à du feuillage et présentent des mosaïques de boules de coton en référence à l'industrie de la cueillette du coton dans le pays.

Source: Lonely Planet

Les entrées de la gare sont tout aussi belles.

Et les marches d'accès et de sortie du quai sont assez larges pour accueillir des foules, et des œuvres d'art sont situées au-dessus de la tête des usagers. 

Cette sculpture se trouve à la gare de Buyuk Ipak Yuli, qui signifie la 'Grande Route de la Soie'.

Certaines stations sont plus minimalistes dans leur conception, mais elles contiennent tout de même des détails complexes, comme les sculptures dans cet énorme luminaire.

Le métro est le moins cher des pays de l'ex-URSS. Un voyage en métro coûte 1 200 soms ouzbeks (environ 0,12€).

Source: The Guardian.

Version originale : Sinéad Baker / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 10 lignes de métro ou train les plus bondées du monde, selon Google Maps

VIDEO: La Chine construit un méga-aéroport à Pékin qui ouvrira en 2019