Tim Cook

Le DG d'Apple, Tim Cook, au Japon, en octobre 2016. REUTERS/Toru Hanai

L'ambitieux projet de voiture Apple est menacé de fermeture, alors que des centaines de membres de l'équipe sont partis ou ont été affectés à d'autres projets, révèle Bloomberg.

L'équipe aurait été à la dérive depuis quelques temps, plombée par des querelles internes et un manque de direction.

"C'est un échec incroyable en matière de leadership", a confié une source à Bloomberg.

Le service, qui opère sous le nom de code "Project Titan", a jusqu'en 2017 pour montrer, sous une nouvelle direction, s'il est viable ou s'il est utile de le maintenir en activité. Même si Apple peut toujours revenir sur la décision de construire sa propre voiture s'il était mis en sommeil.

Le projet auto a dérivé pour l'essentiel l'année dernière, d'après Bloomberg, plombé par des managers qui se disputaient au sujet de décisions stratégiques. Cela a conduit à des suppressions de postes — plus de 120 ingénieurs logiciel et plusieurs centaines d'ingénieurs hardware.

Dernièrement, Apple s'est concentré sur la mise au point d'un système de conduite autonome plutôt que lé développement d'une voiture complète, ce qui permet à la société de nouer des partenariats avec d'autres constructeurs.

L'ancien chef du Projet Titan, Steve Zadesky, a été affecté à un autre poste chez Apple début 2016. Il a été remplacé par Dan Riccio, vice-président d'Apple pour l'ingénierie matérielle.

Plus récemment, Apple a recruté Dan Dodge, créateur du logiciel auto QNX, racheté par Blackberry. Il travaille avec Bob Mansfield, un cadre historique d'Apple que l'on a fait sortir de sa retraite. C'est lui qui a expliqué à l'équipe de Project Titan qu'elle changerait de cap, lâchant l'idée d'un concurrent complet de Tesla pour développer une technologie de conduite autonome.

C'est difficile de dire si les problèmes sont liés aux fait qu'Apple n'a pas le bon leadership ou que ce que l'on a demandé à l'équipe est quasiment impossible. Apple a apparemment eu des difficultés avec la chaîne d'approvisionnement pour ses pièces automobiles comme il l'a eu pour ses ordinateurs.

Quand le projet de voiture a démarré en 2014, un des objectifs était d'aider Apple à retenir des talents clés qui auraient été plus enthousiastes par un nouveau projet que par les améliorations à apporter à des produits existants comme l'iPhone et le Mac. Mais si les ingénieurs hardware quittent l'entreprise ou rejoignent d'autres services, alors Project Titan a déjà échoué sur un de ces principaux objectifs.

Apple n'a jamais confirmé qu'il travaillait vraiment sur une voiture électrique autonome. Lors de sa dernière assemblée générale d'actionnaires, le DG d'Apple, Tim Cook, a répondu à une question sur le sujet que "ce sera la veille de Noël pendant un moment".

Version originale : Kif Leswing/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette application française diffusait des ragots sur des utilisateurs mineurs — elle se retrouve désormais devant la justice

VIDEO: Ces croissants aux couleurs de l'arc-en-ciel font un carton à Londres — un hôtel 5 étoiles s'est même mis à en vendre