Le président des Etats-Unis Donald Trump. Getty

Un adhérent du club privé Mar-a-Lago (Palm Beach en Floride), propriété de Donald Trump, a pris des photos du président des Etats-Unis et du premier ministre japonais Shinzo Abe en train d'être briefés à un dîner par des conseillers sur le test de missiles de la Corée du nord samedi 11 février. 

La rencontre se déroulait à la vue de tous, dont les membres du club, avec la lumière des téléphones qui pointait sur des documents sensibles. La prise de décision concernant la manière dont les dirigeants allaient répondre à la Corée du nord s'est déroulée "à la vue de tous", a rapporté CNN.

"Le jardin était seulement éclairé par des bougies et les rayons de la lune, du coup les conseillers et aides ont utilisé les lampes de leur smartphone pour aider Trump et Abe à lire les documents."

Le journaliste John Cook a dit qu'il était probablement non sécurisé de pointer ces téléphones, dont les caméras et micros peuvent être piratés, vers des documents confidentiels. Il a tweeté dimanche :

"Nous avons l'habitude de mettre nos téléphones dans un frigo lorsqu'on parle de Snowden à The Intercept. Ces gens... POINTENT LEURS SMARTPHONES vers des infos confidentielles."

Il n'est pas sûr que Trump avait à ce moment là son téléphone Android sur lui, qu'il utilise encore pour tweeter, d'après le New York Times. Ce téléphone non sécurisé est susceptible d'être la cible d'attaques de phishing qui pourraient l'infecter d'un logiciel malveillant, capable de prendre le contrôle de la caméra et du micro d'un mobile.

Richard DeAgazio, un investisseur et membre de Mar-a-Lago, a pris des photos de cette scène et les a postées sur sa page Facebook, qu'il a depuis supprimés.

Capture d'écran Facebook

Capture d'écran Facebook

"Oh la vache!" a écrit DeAgazio en majuscules pour légender une photo. "C'était fascinant de voir l'activité frénétique qui s'est déclenchée quand on a appris que la Corée du nord avant lancé un missile en direction du Japon. Le premier ministre Abe du Japon (sic) s'est reuni avec son staff et le président est sur son téléphone avec Washington DC. Les deux dirigeants ont ensuite discuté et sont allés dans une autre pièce pour organiser une conférence de presse improvisée. Wow..... le centre de l'action !!!"

Contacté par le Washington Post lundi 13 février, DeAgazio a dit que le fait que Trump ait choisi de rester à l'extérieur pour son rendez-vous avec Abe montre qu'il est "un homme du peuple." DeAgazio a insisté sur le fait qu'il ne pouvait rien entendre de leur échange.

Il a ensuite posté une photo de lui avec un homme qu'il identifie comme étant responsable du port de la "nuclear foobtall" — une valise dont les contenus peuvent être utilisés par le président pour organiser une attaque nucléaire.

Capture d'écran Facebook

Le journaliste Sam Oakford a repéré en premier les photos sur la page Facebook de DeAgazio.

Capture d'écran Facebook

DeAgazio a aussi pris une photo avec le conseiller en stratégie de Trump, Steve Bannon. 

Pour être membre de Mar-a-Lago, il fallait débourser 200.000$ à la date du 1er janvier 2017. C'était le même coût avant 2012 puis cela avait baissé à 100.000$ après le scandale Bernie Madoff. Pour garder l'accès au campus, les membres doivent aussi payer 14.000$ de frais annuels et contribuer 2000$ par an pour la nourriture, d'après ABC.

Version originale : Natasha Bertrand/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Donald Trump commence à rendre les marchés nerveux

Voici comment les salles de cinéma ruinent votre film