Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un lanceur chinois pourrait retomber sur Terre de manière totalement incontrôlée

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un lanceur chinois pourrait retomber sur Terre de manière totalement incontrôlée
Le lanceur Longue Marche 5B Y2 transportant le module central de la station spatiale chinoise, Tianhe, dans la zone de lancement du site de lancement d'engins spatiaux de Wenchang, le 23 avril. © Visual China Group/Getty Images

Un énorme corps de fusée tourne autour de la planète de manière incontrôlée et il pourrait retomber sur Terre dans les prochains jours. L'objet d'environ 21 tonnes est en fait l'étage central de la fusée chinoise Longue Marche 5B. Mercredi 28 avril, la Chine a lancé le premier module de la station spatiale dont elle a débuté la construction. Au lieu de tomber dans un endroit prédéfini dans l'océan, comme c'est souvent le cas pour les fusées mises au rebut, l'étage central de la fusée Longue Marche 5B a commencé à tourner autour de la planète, de manière incontrôlée.

Le corps de la fusée est susceptible de tomber sur Terre dans les prochains jours, a rapporté Andrew Jones, journaliste pour SpaceNews, qui couvre le programme spatial chinois. "Je pense que selon les normes actuelles, il est inacceptable de le laisser rentrer de manière incontrôlée", explique Jonathan McDowell, un astronome qui suit les objets en orbite autour de la Terre, au journaliste. "Depuis 1990, rien de plus de 10 tonnes n'a été délibérément laissé en orbite pour rentrer de manière incontrôlée."

À lire aussi — La Chine a lancé la première pièce de sa future station spatiale

L'étage de la fusée mesure environ 30 mètres de long et quasiment 5 mètres de large, explique Andrew Jones. Lorsqu'il est désorbité, il peut brûler dans l'atmosphère terrestre, mais de gros morceaux de débris pourraient survivre à la chute. La majeure partie de la planète étant constituée d'océans, c'est là que les débris de fusée ont le plus de chances d'atterrir. Mais ils pourraient tout de même menacer les zones habitées.

"Il est toujours difficile d'évaluer la quantité de masse survivante et le nombre de fragments sans connaître la conception de l'objet, mais une 'règle empirique' raisonnable est d'environ 20 à 40% de la masse sèche d'origine", expose Holger Krag, responsable du bureau du programme de sécurité spatiale de l'Agence spatiale européenne, interrogé par Andrew Jones. La trajectoire du corps de la fusée autour de la Terre pourrait l'amener "un peu plus au nord que New York, Madrid et Pékin et aussi loin au sud que le sud du Chili et Wellington, en Nouvelle-Zélande", rapporte Andrew Jones. Elle pourrait retomber à n'importe quel endroit de cette zone.

Comme un air de déjà vu

Mise à feu de Longue Marche 5B. China Daily via Reuters

Ce n'est pas la première fois que la Chine perd le contrôle d'un étage de fusée. La Chine a déjà procédé à un lancement de Longue Marche 5B une fois, en mai 2020, pour la tester en mettant en orbite un prototype de vaisseau spatial. L'étage central de cette fusée est également retombé sur Terre de manière incontrôlée, six jours après le lancement. Il est rentré dans l'atmosphère terrestre au-dessus de l'océan Atlantique, a indiqué le 18ème escadron de contrôle spatial de l'US Space Force, mais des rapports locaux ont indiqué que des morceaux de la fusée étaient tombés sur la Côte d'Ivoire.

Jim Bridenstine, qui était administrateur de la NASA à l'époque, a réprimandé la Chine pour cet incident, le qualifiant de "vraiment dangereux". La trajectoire de l'étage de la fusée l'avait conduit au-dessus de Los Angeles et de New York juste avant qu'il ne succombe à la gravité terrestre.

Le lanceur Longue Marche 5B est spécifiquement conçu pour le lancement de modules de stations spatiales, explique Andrew Jones. La Chine prévoit de construire sa nouvelle station spatiale au moyen de 11 lancements d'ici à la fin de 2022. On ne sait pas encore comment les autorités spatiales chinoises comptent se débarrasser des corps de fusée des 10 prochains lancements.

"L'étage central de Longue Marche 5B est sept fois plus massif que le deuxième étage de Falcon 9, qui a fait couler beaucoup d'encre il y a quelques semaines lorsqu'il est rentré dans l'atmosphère au-dessus de Seattle et a déversé deux réservoirs sous pression dans l'État de Washington", a déclaré Jonathan McDowell à Andrew Jones.

Un réservoir sous pression de la fusée Falcon 9 de SpaceX a atterri sur une ferme de l'État de Washington et a laissé une bosse de 10 cm dans le sol. Personne n'a été blessé dans cet incident, selon les autorités locales. Un premier prototype de la station spatiale que la Chine est en train de construire est également tombé sur Terre de manière incontrôlée en 2018. Il est tombé au-dessus de l'océan Pacifique Sud, inhabité.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — Des millions de débris spatiaux s'accumulent en orbite, ils pourraient devenir dangereux

Découvrir plus d'articles sur :