Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un magasin Lidl créé la cohue en proposant une PS4 à 95 euros, avant de faire marche arrière


© Business Insider France/Claire Sicard

Dès 3 heures du matin, la file d'attente a commencé à s'allonger devant le magasin Lidl d'Orgeval dans les Yvelines (78). Encore une vente du robot cuiseur Monsieur Cuisine Connect ? Non, cette fois-ci c'est une Playstation qui créée l'affluence. À l'occasion de l'ouverture de son nouveau magasin à Orgeval, Lidl avait décidé de proposer des produits en promotion, notamment la Playstation 4 au prix imbattable de 95 euros. Une bonne occasion quand on sait qu'on la trouve neuve entre 200 et 300 euros. Dès mardi 16 juin dans la soirée, de nombreux tweets relayaient l'offre commerciale de Lidl sur les réseaux sociaux.

Mais la bonne affaire a tourné au vinaigre. La direction du magasin a en effet annoncé, peu après l'heure d'ouverture prévue du magasin à 8h30, qu'elle retirait de ses rayons la Playstation. Les clients qui attendaient, certains depuis plusieurs heures, en ont donc été pour leurs frais. Pour éviter tout mouvement de foule et tout problème, la gendarmerie a été déployée sur place. Sur Twitter, certains clients évoquent des gaz lacrymogènes lancés, mais nous ne pouvons pas le confirmer pour le moment, la situation ayant été assez confuse.

Selon le compte Twitter d'Oliviers Dauvers, spécialiste de la grande distribution, les gendarmes ont ensuite annoncé, peu avant 10h, que le nouveau magasin Lidl d'Orgeval n'ouvrirait pas ses portes pour le moment, demandant aux personnes sur place de repartir "dans le calme". Mais certains clients étaient encore en attente devant le magasin à ce moment-là. Via le haut-parleur de son véhicule, un gendarme incitait alors les gens à repartir en précisant que les PS4 étaient "reparties chez leur fournisseur".

'Aucune communication de Lidl n'a été faite sur cette vente' se justifie l'enseigne

Contacté par Business Insider France, Lidl a confirmé que des opérations spéciales de déstockage de produits non alimentaires étaient mises en place lors de l'inauguration de nouveaux points de vente. Et que ce déstockage de PS4 était issu "d'une ancienne opération commerciale liée à la Coupe du monde 2018". L'enseigne se justifie en expliquant qu'"aucune communication émanant de Lidl n'a été faite sur cette vente".

Mais alors, comment la nouvelle a-t-elle circulé ? "Une photo prise à titre privée annonçant la vente de la PS4 à Orgeval a été malencontreusement relayée de façon très virale" précise le distributeur. Une information que semble être confirmée par un témoin de la scène, Rayan, que nous avons contacté suite à ses nombreux tweets. Il nous a affirmé avoir vu l'offre sur Snapchat dans de nombreuses stories hier soir.

Lidl confirme, par ailleurs, que "la vente de la PS4 est définitivement annulée". Le nouveau point de vente d'Orgeval n'ouvrira pas ses portes tout de suite non plus, suite à la cohue qui régnait devant le magasin ce mercredi matin : "nous estimons que les conditions de sécurité ne sont réunies pour maintenir l'ouverture du supermarché. Nous n'ouvrirons que quand les conditions de sécurité seront réunies". Sans plus de précisions pour le moment.

Des PS4 à 80 euros à Épernay en février dernier

Lidl affirme également avoir été "très surpris par cet engouement" et s'excuse pour la gêne occasionnée. Et précise sur Twitter que "des ventes similaires avaient déjà été mises en place sur d'autres ouvertures et s'étaient bien déroulées", citant notamment l'exemple d'une opération de ce type à Dijon.

Ce n'est effectivement pas la première fois que l'enseigne allemande propose ce genre d'offres pour l'ouverture de nouveaux magasins. En février 2020, selon le site Je bosse en grande distribution, Lidl avait proposé des PS4 au prix record de 80 euros pour l'ouverture d'un nouveau point de vente à Épernay dans la Marne (51). Mais à ce moment là, l'état d'urgence sanitaire et les recommandations de distanciations physiques n'étaient pas en place.

A lire aussi Après Lidl et Intermarché, Carrefour se lance dans la bataille des robots cuiseur à prix cassé

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :