Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un prestataire extérieur de Facebook a accepté des pots-de-vin pour réactiver des comptes bannis

Un prestataire extérieur de Facebook a accepté des pots-de-vin pour réactiver des comptes bannis
© Reuters

Un prestataire extérieur de Facebook a été payé plusieurs milliers de dollars pour aider une agence de marketing à réactiver ses comptes Facebook bannis, selon BuzzFeed News. La société Ads Inc., basée à San Diego (Californie) aurait versé 8 000 dollars (7 217 euros) à la personne en question pour réactiver les comptes publicitaires de l'entreprise après que ceux-ci aient été fermés plus tôt dans l'année pour avoir enfreint les conditions d'utilisation du réseau social.

En octobre, une enquête de BuzzFeed a montré comment Ads Inc. avait placé des publicités trompeuses sur des milliers de comptes Facebook personnels. La société aurait versé entre 15 et 30 dollars par mois aux utilisateurs afin d'accéder à leur compte, avant de les vendre 800 dollars (722 euros) l'unité à d'autres spécialistes du marketing. En payant les utilisateurs de Facebook pour publier des annonces sur leur page personnelle, Ads Inc. et d'autres sociétés peuvent ainsi contourner les politiques de Facebook en matière de publicité payante.

Le réseau social de Mark Zuckerberg interdit la location de comptes et les publicités trompeuses, et Facebook lutte activement pour suspendre les comptes partageant des contenus pour Ads Inc. Mais, selon BuzzFeed News, le patron de la société Asher Burke ainsi que plusieurs de ses employés ont offert des pots-de-vin à des prestataires extérieurs de Facebook en échange de l'annulation de ces sanctions.

À lire aussi — Un ancien modérateur de Facebook victime de stress post-traumatique porte plainte contre le réseau social

"Ce comportement est totalement interdit par notre règlement et l'individu en question ne travaille plus pour Facebook. Nous continuons d'enquêter sur ces allégations et nous prendrons toutes les mesures nécessaires", a déclaré un porte-parole du réseau social à Business Insider US.

Les messages publicitaires d'Ads Inc. contiennent des liens invitant les utilisateurs à s'inscrire à des essais gratuits douteux qui entraînent des abonnements mensuels onéreux lorsqu'ils sont laissés actifs durant une semaine ou plus. BuzzFeed a indiqué que les messages d'Ad Inc. étaient faits pour ressembler à des contenus émanant de grands médias, mais contenaient souvent des informations falsifiées.

Version originale : Kevin Webb/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :