Publicité

Un reconfinement après les fêtes n'est pas exclu selon le ministre de la Santé

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un reconfinement après les fêtes n'est pas exclu selon le ministre de la Santé
Le ministre de la Santé Olivier Véran n'exclut pas la possibilité d'un troisième confinement en cas d'aggravation de la situation sanitaire en France. © Antoine Gyori/Corbis/Getty Images
Publicité

Jamais deux sans trois ? L'instauration d'un troisième confinement en France n'est en tout cas pas exclue en cas d'aggravation de la situation épidémique, a averti le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien avec le Journal du Dimanche, à l'occasion du lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 sur le territoire français. "Nous n’excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu’on a décidé, mais qu’on observe la situation heure par heure", a déclaré le ministre.

Les autorités redoutent l'arrivée d'une troisième vague dans les semaines qui viennent, après les fêtes de fin d'année. D'autant plus que la circulation du virus est encore importante, avec "15 000 contaminations détectées par jour en moyenne, alors qu’on était descendu à 11 000...", a reconnu Olivier Véran. "L'objectif des 5 000 (cas de contamination par jour) s’éloigne. Et la pression sur le système de santé reste importante, avec 1 500 hospitalisations par jour, une tension qui baisse très peu en réanimation", a noté le ministre.

A lire aussi — Les vaccins contre les coronavirus ne cachent pas de micropuces, voici ce qu'ils contiennent

Olivier Véran s'est dit prêt à prendre "les mesures nécessaires, si la situation devait s’aggraver".

La situation est déjà préoccupante dans le "Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté (centre-est) et le département des Alpes-Maritimes (sud-est), à commencer par Nice", avec "une "augmentation de l’incidence chez les personnes âgées dans certains territoires ruraux", a-t-il ajouté.

Plusieurs maires de l'est de la France, dont celui de Reims, plaident depuis plusieurs jours pour "reconfiner soit de façon territoriale ou au niveau national" après Noël.

Un nouveau Conseil de défense doit se réunir mardi 29 décembre pour faire le point sur la situation sanitaire et étudier différentes mesures restrictives.

A lire aussi — Un homme a retrouvé les 116 professionnels qui l'ont aidé à vaincre le Covid-19 pour les remercier

Découvrir plus d'articles sur :