Un régime composé de pizzas et sodas peut réduire le nombre de spermatozoïdes

L'alimentation est l'un des nombreux facteurs qui peut influencer le nombre de spermatozoïdes. Estrada Anton / Shutterstock

Adeptes de "junk food", méfiez-vous : il est maintenant prouvé que manger des pizzas, de la viande rouge et des aliments transformés peut non seulement nourrir votre ventre à bière ou encore potentiellement augmenter votre risque de cancer, mais le "régime occidental" peut également diminuer votre nombre de spermatozoïdes et de ce fait, nuire à votre fertilité. Une nouvelle étude, présentée lors de la récente conférence de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d'Embryologie, a examiné les régimes alimentaires de 2 935 jeunes Danois afin de déterminer en quoi ce qu'ils mangeaient avait une incidence sur leur nombre de spermatozoïdes. Cette mesure est un facteur important de la fertilité et joue également un rôle dans les problèmes de pulsion sexuelle et de fonction sexuelle tels que les problèmes d'érection.

Les chercheurs ont classé les hommes, qui ont tous passé des examens de condition physique militaires entre 2008 et 2017, en fonction du type d'aliments qu'ils consommaient régulièrement ou de leurs "habitudes alimentaires". Il y avait d'abord le régime occidental composé de pizzas, de chips, de viandes rouges et transformées, de snacks, de céréales raffinées, de sodas et de sucreries; puis le "régime alimentaire équilibré" qui comprenait du poisson, du poulet, des légumes, des fruits et de l'eau ; le "régime smørrebrød" danois classique composé de viandes transformées à froid, de grains entiers, de mayonnaise, de poisson froid, de condiments et de produits laitiers; et le régime végétarien qui comprend principalement des légumes, du lait de soja et des œufs.

A lire aussi : Le premier essai clinique de gel contraceptif pour hommes commence au Royaume-Uni et il pourrait être une alternative à la pilule

Les chercheurs ont découvert que les hommes qui suivaient un régime alimentaire équilibré avaient le nombre de spermatozoïdes le plus élevé, tandis que les hommes qui suivaient un régime alimentaire occidental avaient les taux les plus bas. Les hommes qui suivaient des régimes alimentaires végétariens avaient le deuxième plus grand nombre de spermatozoïdes, suivis par les hommes qui suivaient le régime plus traditionnel danois.

Certains médicaments peuvent également diminuer le nombre de spermatozoïdes

"Nos résultats corroborent les preuves de plus en plus nombreuses selon lesquelles l'adhésion à des habitudes alimentaires généralement saines, y compris des variations locales, est associée à un nombre de spermatozoïdes plus élevé et à des marqueurs plus favorables de la fonction du sperme", ont résumé les auteurs de l'étude. D'autres recherches ont suggéré qu'un régime alimentaire riche en aliments transformés peut réduire le nombre de spermatozoïdes et avoir d'autres effets néfastes sur la santé, tels qu'un risque accru de maladie cardiaque et de cancer.

L'étude comportait quelques réserves, comme le fait que les chercheurs se sont uniquement intéressés aux hommes danois, ce qui signifie que ces résultats ne peuvent pas être généralisés aux hommes du monde entier. Les chercheurs ont également déclaré qu'ils étaient incapables de déceler d'autres facteurs qui auraient pu causer un faible nombre de spermatozoïdes chez les sujets testés, comme une prédisposition génétique à un faible nombre de spermatozoïdes. Certains médicaments contre la chute des cheveux, la chimiothérapie, l'anxiété et la dépression, ainsi que les toxines environnementales, peuvent également diminuer le nombre de spermatozoïdes.

Les hommes ont la capacité d'améliorer la qualité de leurs spermatozoïdes

Selon la clinique Mayo, un nombre de spermatozoïdes normal se situe entre 15 millions et 200 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme. Pour déterminer le nombre de spermatozoïdes, un médecin peut analyser l'éjaculation d'un homme. Ces tests sont également disponibles dans les cliniques de fertilité et sous forme de tests à domicile.

Contrairement aux femmes, qui naissent avec un nombre défini d'œufs, les hommes ont la capacité, dans une certaine mesure, d'améliorer la qualité et la quantité de leurs spermatozoïdes. Comme l'indique cette étude, l'une de ces méthodes consiste à manger moins d'aliments transformés et à se nourrir de produits frais, de graisses saines comme les noix et l'huile d'olive et de protéines maigres. Les hommes peuvent également éviter ou limiter la consommation de tabac et d'alcool, qui peut également être liée à une diminution du nombre de spermatozoïdes.

Version originale : Julia Naftulin/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces études prouvent que le gras ne vous fera pas grossir, mais que le sucre si

VIDEO: Une neuroscientifique explique pourquoi certaines personnes qui réussissent souffrent du 'syndrome de l'imposteur'