Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un vaccin contre le Covid-19 pourrait être prêt fin 2020, selon la commissaire européenne à la Santé

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Un scientifique allemand travaille sur le séquençage du nouveau coronavirus afin de travailler sur un vaccin. © Reuters

Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt cette année ou au début de l'année prochaine, selon la commissaire européenne à la Santé. Stella Kyriakides a déclaré au journal allemand Handelsbatt : "Bien qu'il soit risqué de faire des prévisions à ce stade, nous avons de bonnes raisons de penser que le premier vaccin sera disponible vers la fin de cette année ou le début de l'année prochaine". Cette interview, publiée dimanche, survient alors que des dizaines d'équipes de recherche du monde entier se sont lancé dans la course pour essayer de développer un vaccin. Mais les scientifiques n'ont pas encore établi s'il sera même possible de créer un vaccin efficace contre le coronavirus.

L'Organisation mondiale de la santé a averti la semaine dernière qu'il n'y aura peut-être jamais de "solution miracle" sous la forme d'un vaccin : "Nous apprenons tous les jours l'existence de ce virus, et je suis heureux que le monde ait progressé dans l'identification de traitements pouvant aider les personnes atteintes des formes les plus graves de Covid-19 à se rétablir", déclarait le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une réunion d'information virtuelle lundi dernier.

"Un certain nombre de vaccins sont actuellement en phase trois des essais cliniques, et nous espérons tous disposer d'un certain nombre de vaccins efficaces qui peuvent aider à prévenir l'infection", a-t-il poursuivi. "Cependant, il n'y a pas de solution miracle pour le moment, et il se pourrait qu'il n'y en ait jamais". Au lieu de cela, a-t-il dit, la pandémie devra être gérée par "les bases de la santé publique et du contrôle des maladies".

A lire aussi - Voici comment fonctionnera le vaccin contre le coronavirus de Moderna, qui vient d'entamer sa phase finale

Le Dr Anthony Fauci, l'expert en maladies infectieuses qui a aidé à diriger la réponse de la Maison Blanche à la pandémie, a déclaré la semaine dernière que les chances de développer un vaccin qui offre une protection pour 98% ou plus des personnes étaient faibles. "Il faut considérer le vaccin comme un outil permettant de faire en sorte que la pandémie ne soit plus une pandémie, mais qu'elle soit bien contrôlée", a-t-il déclaré lors d'une séance de questions-réponses sur CNBC.

Version originale : Thomas Colson /Business Insider

A lire aussi — Le rhume pourrait donner un avantage au système immunitaire pour lutter contre le Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :