Publicité

Un YouTuber s'est introduit sur un site de lancement de SpaceX

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un YouTuber s'est introduit sur un site de lancement de SpaceX
SpaceX, fondée par Elon Musk, construit et lance des prototypes de Starship à Boca Chica, au Texas. © Mark Brake/Getty Images; Business Insider
Publicité

La semaine dernière, un YouTuber s'est filmé en train de pénétrer dans une installation de SpaceX dans le sud du Texas, où il a réussi à s'approcher du prototype de la fusée Starship de l'entreprise, sans que la sécurité ne l'arrête. Le YouTuber, connu sous le nom de Caesar sur sa chaîne "Loco VlogS", a pénétré sur le terrain de Boca Chica de l'entreprise d'Elon Musk fin mars, a rapporté The Verge jeudi. Il a depuis supprimé la vidéo, qui, selon The Verge, a obtenu cinq likes et 100 dislikes.

Un autre compte YouTube a re-téléchargé l'enregistrement le 31 mars. On y voit Caesar se promener autour du prototype de Starship SN11, haut de 16 étages, passer en dessous et s'approcher des trois moteurs Raptor de la taille d'un camion. Personne d'autre n'apparaît dans la vidéo. Caesar ne touche pas la fusée, qui est sur des échasses.

À lire aussi — Ce jour où un ingénieur de SpaceX a rampé à l'intérieur d'une fusée en train d'imploser pour sauver l'entreprise

Une vidéo postée pour s'excuser

Caesar a filmé la fusée Starship quelques jours avant qu'elle n'explose à l'atterrissage lors d'un test — c'est la quatrième fois qu'un prototype Starship s'écrase lors d'un test. Elon Musk souhaite à terme construire 1 000 Starship pour transporter des personnes et des marchandises vers Mars, où ils pourront établir une colonie humaine.

César n'a pas immédiatement répondu à la demande de commentaire d'Insider, mais il a posté une vidéo le 1er avril pour s'excuser. "Oui, c'était mal, oui, c'était illégal, mais à mes yeux, à ce moment-là, je n'ai pas vraiment pensé à cela", a-t-il déclaré. "Ce qui m'a traversé l'esprit, c'est que je n'aurai plus jamais cette opportunité. Alors je l'ai saisie. Et, eh bien, c'est arrivé."

SpaceX n'a pas immédiatement répondu à la demande de commentaire d'Insider, mais un porte-parole de la NASA a déclaré à The Verge que "SpaceX a informé la NASA qu'ils ont enquêté sur cet incident". L'agence "prend la sûreté et la sécurité très au sérieux", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la première fois que des fans pénètrent dans les locaux de SpaceX. Insider a rapporté en 2019 qu'un amateur de SpaceX a été accusé d'intrusion criminelle et arrêté pour s'être approché trop près d'un prototype de fusée appelé Starhopper.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — Pourquoi l'essor de SpaceX pourrait augmenter les risques de collisions spatiales

Découvrir plus d'articles sur :