Il y a les fans de Tesla et il y a les fans hardcore de Tesla. 

Amie DD, une développeuse de logiciels et biohackeuse résidant au Texas (Etats-Unis), fait sans aucun doute partie de la catégorie des plus enthousiastes.

La jeune femme a passé ces 11 derniers mois à décomposer la carte d'accès de sa Tesla modèle 3, à retirer les morceaux importants, et à fabriquer un implant afin de devenir une incarnation humaine de la clé du véhicule. Désormais, Amie DD peut déverrouiller sa voiture électrique d'un simple mouvement du bras.

Et voici comment elle a fait. 

La puce contenue dans la carte d'accès de la Tesla ne se limite pas à une petite partie de l'objet, comme c'est le cas dans une carte de crédit par exemple. Au lieu de ça, il y a un petit fil entourant le périmètre qui importe. Ainsi, plutôt que de découper la carte, Amie DD a dû la dissoudre dans de l'acétone. 

Une fois retirée de la carte, la puce mesurait environ 40 millimètres sur 10 millimètres, ce qui équivaut à la hauteur d'une figurine Lego.

C'est grâce à l'entreprise VivoKey — spécialisée dans les implants de puces pour servir de badges d'identification, pour déverrouiller un ordinateur, et plus encore — qu'Amie DD a pu se faire encapsuler la puce Tesla dans du polymère afin qu'elle puisse se la faire implanter en toute sécurité* sous la peau.

*S'il vous plaît, n'essayez pas cela chez vous. 

"J'ai discuté avec plusieurs médecins — ils étaient un peu méfiants au sujet de cette opération, parce qu'elle est quand même un peu discutable", explique Amie DD dans une vidéo.

Ensuite, Amie DD s'est rendue dans un atelier de pierçing, Shaman Modifications, pour se faire implanter le système. 

"Ils ont été incroyables, ils m'ont donné tous les détails, m'ont expliqué toutes les étapes", écrit Amie DD sur son blog où elle a documenté tout le processus. "Leur atelier était propre et aseptisé. Avant d'arriver là-bas, j'étais tellement nerveuse. Mais ils ont su rendre le processus incroyable !!" 

Finalement, la puce s'est glissée sous sa peau. Nous allons vous épargner les parties sanglantes de la vidéo, mais voici le balisage précédant l'opération. 

Pour l'heure, Amie DD n'a pas posté de vidéo montrant le déverrouillage de la voiture grâce à l'implant. Mais le dispositif est bien présent dans son corps, selon sa chaîne YouTube. 

Et que se passera-t-il lorsqu'Amie DD changera de voiture ?

Un modèle S P100 D dans un magasin Tesla à Denver, aux Etats-Unis. AP Photo/David Zalubowski

On ne sait pas encore si la clé permettra de déverrouiller une nouvelle voiture. Mais il est probable que la manoeuvre soit possible, même si Amie DD changeait son véhicule pour un autre modèle de Tesla.

De son côté, voici ce qu'elle a dit :

'Ça me donne envie d'en faire plus', a-t-elle déclaré au sujet des sceptiques qui ont critiqué son action. 'Non pas parce que je veux les défier, mais ça me fait me demander pourquoi — pourquoi est-ce qu'on ne peut pas le faire comme ça, et quelles sont les limites ?'

Version originale : Graham Rapier/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 4000 Suédois ont une puce RFID implantée sous leur peau — voici ce qu'elle leur permet déjà de faire

VIDEO: Voici un cours de yoga aérien — une discipline où vous êtes suspendu la tête en bas sur un hamac