Une grève bloque la plus grosse usine de Nutella au monde, plus aucun Kinder Bueno produit

Une grève bloque la plus grosse usine de Nutella au monde, plus aucun Kinder Bueno produit

Pot de Nutella dans un rayon d'hypermarché. Business Insider France/Elisabeth Hu.

Un conflit qui s'enlise. Depuis le 28 mai, plus d'un tiers des salariés de l'usine Ferrero de Villers-Ecalles, en Seine-Maritime, a cessé le travail et entamé un mouvement de grève, rapporte France Bleu. Les employés du premier site de fabrication de Nutella au monde, situé près de Rouen, réclament des augmentations de salaires et des investissements dans l'outil de production, afin de répondre notamment à des conditions de travail dégradées. Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, la direction a proposé 40 euros brut d'augmentation. Pas assez pour les grévistes qui, au vu de la bonne santé de l'entreprise, demandent une revalorisation de 4,5% ainsi qu'une prime de pouvoir d'achat de 900 euros pour les ouvriers, techniciens et agents de maîtrise.

"Tout simplement pour répondre à l'augmentation du coût de la vie. (...) Nous sommes dans une entreprise où le chiffre d'affaires est en croissance avec 1,3 milliard de CA en France. Les salariés estiment vouloir obtenir les fruits de la croissance", a déclaré Fabien Lacabane, délégué syndical Force Ouvrière, au micro de France Bleu.

Ainsi, depuis six jours, environ 150 des 400 salariés que compte l'entreprise, bloquent l'entrée des matières premières et la sortie des marchandises. Une seule ligne de fabrication du Nutella sur les quatre fonctionne et la production des Kinder Bueno est, elle, totalement à l'arrêt.

La direction s'est dit prête à reprendre les négociations à condition que les grévistes lèvent leur blocage. D'après France 3, elle a informé, dimanche, les délégués syndicales de "sa volonté de mettre en application une décision de justice visant à débloquer l'accès à l'usine de Villers-Ecalles dès ce lundi". Dans sa communication interne, la direction a indiqué que "cette décision est contraignante, sous peine de paiement d'une astreinte de 1 000 euros par heure et par personnel bloquant illégalement l'accès au site".

Les syndicats se sont dit "choqués" des méthodes de la direction et n'ont pas l'intention de cesser leur blocage de l'usine pour l'heure. Ils envisagent même de durcir le mouvement si la direction reste sur la même ligne, selon plusieurs journalistes qui se sont rendus sur place.

En temps normal, l'usine de Villers-Ecalles produit 600 000 pots de Nutella par jour, soit un quart de la production mondiale de la célèbre pâte à tartiner. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

'Avengers' : voici ce qui arriverait réellement si Thanos éliminait 50% des êtres vivants de la planète

  1. Jonic

    Des français qui font la grève? Je n'ose pas y croire, c'est du jamais vu.

Laisser un commentaire