Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une mission de démonstration pour 'nettoyer' les débris spatiaux a été lancée

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Une mission de démonstration pour 'nettoyer' les débris spatiaux a été lancée
Les débris spatiaux s'accumulent, ce qui n'est pas sans danger. © Astroscale

Les débris spatiaux s'accumulent et peuvent devenir potentiellement dangereux pour les satellites en service – voire mettre en danger la Station spatiale internationale. L'entreprise japonaise Astroscale, fondée en 2013, a lancé lundi 22 mars un démonstrateur, ELSA-d (End of Life Services by Astroscale-demonstrator), afin de démontrer la possibilité de "nettoyer" l'orbite basse des débris spatiaux.

Astroscale explique que son dispositif de démonstration est composé de deux satellites, lancés ensemble, puis séparés une fois en orbite. Le satellite "nettoyeur" est notamment équipé d'un "mécanisme d'amarrage magnétique" pour assurer la récupération du satellite test. Si la campagne d'essais réussit, la mission "pourrait révolutionner la façon dont nous nettoyons les débris spatiaux", indique l'entreprise sur son site.

À lire aussi — Ce nouveau radar permettra de suivre 250 000 minuscules débris spatiaux dangereux qui gravitent autour de la Terre

L'orbite terrestre basse — jusqu'à 2 000 kilomètres d'altitude — est saturée débris spatiaux, des objets artificiels en orbite qui ne sont pas fonctionnels. Il peut s'agir d'objets entiers ou de fragments, susceptibles d'entrer en collision entre eux, mais aussi avec des satellites opérationnels, et donc provoquer des dysfonctionnements. Un récent rapport de la NASA à ce sujet estime à plusieurs millions le nombre de débris spatiaux, pesant au total plus de 8 000 tonnes. Ils circuleraient à environ 7-8 km/s, mais la NASA estime que la vitesse d'impact au moment de la collision est d'environ 10 km/s, "soit plus de dix fois plus rapide qu'une balle d'arme à feu".

D'autres projets et programmes sont en cours pour tenter de réduire le nombre de débris spatiaux. Le conseil ministériel de l'Agence spatiale européenne a notamment acté en novembre 2019 le recours à un opérateur commercial pour "nettoyer" l'orbite basse de ses propres objets. Baptisée ClearSpace-1, la mission devrait être lancée en 2025.

À lire aussi — Voici les 5 projets qui permettraient d'attraper les millions de débris spatiaux en orbite autour de la Terre

Découvrir plus d'articles sur :