Publicité

Une nouvelle technologie de camouflage rend les soldats israéliens 'invisibles' ou presque

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le Kit 300 est composé d'un matériau de dissimulation visuelle thermique (TVC) qui combine des microfibres, des métaux et des polymères. © The Media Line/YouTube
Publicité

Le ministère israélien de la défense et Polaris Solutions, une société israélienne spécialisée dans les technologies de survie, ont dévoilé une nouvelle technologie de camouflage qui rend les soldats pratiquement "invisibles", rapporte le Jerusalem Post. Le Kit 300 est composé d'un matériau de dissimulation visuelle thermique qui combine des métaux, des microfibres et des polymères pour réduire la détectabilité des soldats.

Selon le site web de Polaris Solutions, ce matériau, qui peut faire office de civière légère, rend plus difficile pour ceux qui le portent d'être vus à la fois par l'œil humain et par les équipements d'imagerie thermique.

À lire aussi — Un avion de l'armée israélienne parvient à détruire des drones à l'aide d'un laser

Une technologie bientôt introduite en Amérique du Nord ?

Les soldats peuvent l'enrouler autour d'eux ou accumuler des couches ensemble pour créer une barrière qui se fond dans les paysages rocheux ou désertiques, selon le site web. "Quelqu'un qui les regarde de loin avec des jumelles ne verra pas les soldats", a déclaré à Janes.com Gal Harari, responsable de la branche des détecteurs et de la technologie d'imagerie de l'unité de recherche et de développement du ministère de la défense israélien.

Le "drap" pèse environ 500 grammes et peut se plier en un paquet compact, rapporte Janes.com. Il a été testé par les Forces de défense israéliennes (FDI) et a depuis fait l'objet d'un projet d'acquisition, selon Ynet. L'idée de cette technologie vient de l'expérience personnelle du cofondateur de Polaris Solutions, Assaf Picciotto. Alors qu'il servait dans une unité spéciale des FDI pendant la guerre du Liban en 2006, Assaf Picciotto a remarqué que les soldats n'étaient pas suffisamment protégés contre les équipements d'imagerie thermique de leurs ennemis, rapporte The Media Line. "Il faut être meilleur que l'ennemi et nous avons compris qu'il y avait de grandes lacunes en matière de capacité de survie", a déclaré Assaf Picciotto au média.

Polaris Solutions travaille avec des unités de forces spéciales au Canada et aux États-Unis pour introduire cette technologie en Amérique du Nord, a indiqué The Media Line.

Version originale : Joshua Zitser/Insider

À lire aussi — Laser anti-missile, fusil intelligent... 5 innovations technologiques portées par l'armée israélienne

Découvrir plus d'articles sur :