Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une riche héritière testée positive au coronavirus après avoir assisté aux Fashion Week de Milan et Paris

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le spectre du coronavirus souffle sur la jet-set mondiale après la fashion Week de Paris. En effet, les héritières vietnamiennes Nga Nguyen, 27 ans, et sa sœur Nguyen Hong Nhung, 26 ans, ont toutes deux été testées positives au coronavirus, après leur voyage en Europe. D'après le quotidien hongkongais South China Morning Post, Nga Nguyen aurait assisté aux défilés Gucci à la Fashion Week de Milan, puis de Saint-Laurent à la Fashion Week de Paris. Elle aurait été testée positive au coronavirus, trois jours après la fin de la Fashion Week de Paris, le vendredi 6 mars 2020, d'après des médias vietnamiens. Celle qui passe le plus clair de son temps entre Hanoï et Londres, a d'ailleurs largement documenté son épopée mode sur son compte Instagram, qui depuis, a été supprimé.

De retour dans leur pays respectif, les journalistes mode ayant participé aux Fashion Week de Milan, du 18 au 24 février, puis de Paris, du 24 février au 3 mars, sont toujours en quarantaine. Des rédacteurs en chef de mode américains et asiatiques ont par ailleurs confirmé avoir été enjoints par leurs employeurs à ne pas retourner à leurs bureaux. D'après le New York Post, une trentaine de cadres de médias tels que Elle, InStyle ou encore Harper's Bazaar, ont été poussés au télétravail.

Gotham/FilmMagic

Un climat en demi-teinte à Milan

C'est sous un climat suspicieux que se sont déroulées les deux grandes messes de la mode. Par mesure de sécurité, à Milan, le défilé Moncler a été annulé, tandis que celui de Giorgio Armani, qui s'est tenue le 23 février, se déroulait à huit clos. Le nombre de cas détectés dans le nord du pays s'élevait alors à 100 personnes dont deux décès. "Lorsque la nouvelle est tombée... on a compris que les choses devenaient sérieuses. On ne savait pas s'il fallait penser que la mesure était excessive ou nécessaire", racontait à l'AFP un employé d'Armani. Pour autant, certains ne s'émeuvent pas de la situation sanitaire. C'est le cas d'Anna Wintour, la célèbre rédactrice en chef de Vogue qui a assisté au défilé Dolce & Gabbana, le dimanche 23 février 2020. En outre, aucune mesure de sécurité majeure n'avait encore été décidée.

À lire aussi —Voici à quoi ressemble la vie dans les villes d'Italie confinées à cause du coronavirus

Deux semaines plus tard, le dimanche 8 mars 2020, le gouvernement de Giuseppe Conte décidait la mise en quarantaine d'une large partie du nord du pays, de Milan (où se trouve la Bourse italienne) à Venise, jusqu'au 3 avril. En effet, l'Italie est devenue le second foyer mondial de l'épidémie après l'Asie et premier foyer européen avec 7 375 cas détectés et 366 morts. En tout, 15 millions d'habitants sont concernés, soit près d'un quart de la population (qui comptait 60,35 millions d'habitants en 2019, selon Eurostat).

Entre mesure de précaution et maintien des plus grands défilés à Paris

En France, ce sont les défilés Agnès B et A.P.C qui ont été annulés durant la Fashion Week, par mesure de précaution. Plusieurs maisons chinoises tels que Masha Ma, Shiatzy Chen, Jarel Zhan, Calvin Luo ou encore Maison Mai ont par ailleurs décliné l'invitation. Celles-ci n'ont pas été en mesure de présenter leurs collections à cause de l'impact du virus sur "l'emploi du temps de la production et du marketing, confiait Harry Wang, directeur général de Shiatzy Chen, à Madame Figaro. Le samedi 29 février, le gouvernement français demandait l'annulation de tout rassemblement de plus de 5 000 personnes.

Interrogé par Business Insider France, le mannequin Ashley Radjarame, qui a participé au défilé Louis Vuitton printemps-été 2020, confiait : "nous n'avons pas reçu de consignes spécifiques étant donné que quand nous sommes partis en Italie, il y avait des cas de coronavirus un peu partout, mais l'Italie n'avait pas encore été annoncé comme le pays d'Europe le plus contaminé." Et d'ajouter : "on n'est pas vraiment inquiet, on le compare à un simple virus, une grippe. Les gens ne dramatisent pas vraiment."

Les défilés de Chanel (2 500 personnes présentes) et de Louis Vuitton (800 personnes présentent) ont été ainsi maintenus. Le vendredi 6 mars 2020, la France passait en alerte sanitaire de niveau 2 et le lendemain, le gouvernement a demandé l'annulation de tout rassemblement de plus de 1 000 personnes.

Ce lundi 9 mars 2020, la France compte officiellement 1 191 cas de coronavirus confirmés pour 21 décès, selon le ministère de la Santé. Plus de 105 000 cas d'infections par le coronavirus ont été recensés dans le monde, dans près d'une centaine de pays. Si tout le monde ne meurt pas du Covid-19, l'épidémie a cependant causé la mort de 3 700 personnes, selon un bilan établi par l'AFP. Une situation sanitaire obligeant les Etats à prendre des mesures. Des millions de personnes ont été mises en quarantaine, notamment en Chine continentale (80 700 cas et 3 119 morts).

Découvrir plus d'articles sur :