Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une vidéo montre un prototype de la fusée Starship de SpaceX en partie exploser pendant des tests

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Une vidéo montre un prototype de la fusée Starship de SpaceX en partie exploser pendant des tests
© Screenshop via LabPadre/YouTube

Le prototype de fusée Starship Mark 1 de SpaceX a partiellement explosé lors de l'un de ses premiers tests de remplissage de réservoirs pressurisés sur le site de Boca Chica, au Texas. L'incident s'est produit ce mercredi 20 novembre dans l'après-midi et a été filmé en direct. Au cours de ce test, la partie supérieure de la fusée s'est détachée et d'épais panaches de fumée se sont échappés de l'appareil. "L'essai d'aujourd'hui avait pour but de mettre les systèmes sous pression au maximum, de sorte que le résultat n'était pas complètement inattendu", a déclaré un porte-parole de SpaceX au magazine américain The Verge, ajoutant : "Il n'y a pas eu de blessés, et ce n'est pas un contretemps trop grave."

La fusée est restée debout et stable après l'événement, mais il n'a pas été possible de déterminer tout de suite si elle était récupérable. Le DG de SpaceX, Elon Musk, a déjà déclaré que la société construirait plusieurs versions de la fusée Starship, dont des prototypes Mark 2 et Mark 3. Alors qu'on lui demandait sur Twitter si SpaceX allait passer directement à la version Mark 3 plutôt que de réparer le prototype Mark 1, Elon Musk a semblé acquiescer.

Vous pouvez regarder l'explosion sur la chaîne LabPadre :

SpaceX a développé le système Starship sur son site de lancement dans le sud du Texas. Elon Musk s'y était rendu fin septembre pour présenter une nouvelle version de la fusée Mark 1 de 50 mètres de haut en acier inoxydable ainsi que l'intention de SpaceX d'aller sur Mars. Une fusée prête au lancement pourrait transporter jusqu'à 100 personnes vers Mars. Elon Musk a aussi déjà déclaré : "Nous pourrions potentiellement avoir des gens dès l'année prochaine dans l'appareil."

Version originale : Bryan Logan/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :