Vous vous demandez quel est l'impact environnemental de vos vacances en matière d'émissions de CO2? Depuis le 25 juillet, vous pouvez connaître votre bilan carbone en quelques clics sur le site Carbon Fri, qui a élaboré un calculateur à dessein. L'outil, assez rudimentaire, prend en compte les principaux aspects de votre voyage : le nombre de personnes parties, la durée du séjour, les moyens de transports utilisés (avion, train, voiture, bateau, vélo...), le nombre de kilomètres parcourus, le type d'hébergement choisi (hôtel 4-5 étoiles, Airbnb, camping...) et le mode de régime alimentaire (végétarien ou classique).

Pour aller au Cap Vert au départ de Paris en avion à deux pendant dix jours, avec 200 kilomètres parcourus en voiture sur place, un logement Airbnb et un régime alimentaire classique, nos émissions de CO2 sont estimées à 1,8 tonne. L'originalité de ce calculateur, créé en février 2018 par la Banque Cantonale de Fribourg, la Chambre de commerce et d'industrie du canton et l'entreprise spécialisée Climates Services, est qu'il propose aux habitants de Fribourg, en Suisse, de compenser ensuite leurs émissions de CO2 via un paiement volontaire. Dans notre exemple, on nous invite à verser 26 francs suisses, soit environ 23,8 euros. 

Compenser n'est pas réduire ses émissions

Cet argent contribuera au financement de projets dans le canton, sélectionnés par Carbon Fri, en lien avec la protection de l'environnement, précise le journal Le Temps. Deux projets sont prévus pour le moment, dont l'un avec la corporation forestière Forêts-Sarine, visant à planter des espèces d'arbres adaptés au changement climatique. L'objectif de cette démarche est d'encourager les citoyens à compenser leurs émissions dans des projets locaux. Cette possibilité était déjà offerte aux entreprises, mais le Conseil d'Etat du canton de Fribourg a proposé en avril de l'élargir à toute la population fribourgeoise. 

Toutefois, compenser ne signifie pas réduire ses émissions de CO2. Le risque est que certains se contentent de payer quelques euros ou dizaines d'euros pour s'acheter une bonne conscience. "La compensation doit être envisagée après avoir entrepris tous les efforts pour éviter au maximum des émissions de CO2", estime Pierrette Rey, porte-parole de l'ONG WWF cité par Le Temps.

A lire aussi : 13 photos qui montrent l'impact de l'activité humaine sur les forêts

C'est pourquoi Carbon Fri invite à se poser "les bonnes questions" en préambule de son calculateur, et à tester "par exemple des vacances dans la région". Il rappelle aussi l'objectif de la Confédération suisse d'arriver à une émission de trois tonnes de CO2 par personne par an. Pour éviter que l'augmentation des températures ne dépasse les 2° Celsius d'ici 2050, chaque habitant de la planète ne devrait pas émettre plus de 2,1 tonnes de CO2 par an, rappelle le site spécialisé ConsoGlobe. On est encore loin du compte dans l'Hexagone. Un Français émettrait en moyenne 12 tonnes d'équivalent CO2 par an.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 6 grandes banques françaises ne respectent pas l'environnement selon Oxfam

VIDEO: Le premier robot de combat chinois est arrivé et veut affronter celui des Etats-Unis