Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le géant européen des centres commerciaux vient d'investir près de 16 Mds$ alors qu’Amazon augmente son influence dans les magasins physiques

Le géant européen des centres commerciaux vient d'investir près de 16 Mds$ alors qu’Amazon augmente son influence dans les magasins physiques
© REUTERS/Suzanne Plunkett

Unibail-Rodamco, le groupe immobilier spécialisé dans les centres commerciaux en Europe, va racheter son concurrent australien Westfield pour 15,7 milliards de dollars américains (13,32 milliards d'euros).

En incluant la dette, l'opération valorise Westfield à 24,7 milliards de dollars.

L'objectif du groupe franco-néerlandais est de devenir ainsi "un leader global" — au patrimoine de 61,1 milliards de dollars (51,9 milliards d'euros) — pour lutter contre la concurrence, notamment celle du géant de l'e-commerce Amazon.

L'entreprise de Jeff Bezos ne cache pas ses envies de s'implanter physiquement sur le marché des centres commerciaux: elle souhaiterait même racheter un distributeur en France pour ouvrir une quinzaine d'enseignes, avait révélé le Monde.fr en octobre denier.

Amazon développe depuis 2016 un concept de magasin sans caisse, qui permettrait de faire ses courses sans avoir à passer par l'étape "tapis roulant" et "paiement physique" à la sortie. En mai dernier, Bloomberg a repéré qu'Amazon avait déposé plusieurs slogans dans l'Union européenne, comme "Pas de file d’attente, pas de caisse. (Sérieusement)."

Amazon a également racheté la chaîne américaine d'épiceries bio Whole Foods en juin 2017 pour 13,7 milliards de dollars, et a intégré de nombreux changements dans les enseignes physiques de la marque bio.

Unibail comptait 71 centres commerciaux dans 12 pays de l'Union européenne au 30 juin 2017. Westfield est présent en Australie mais aussi au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, avec plus d'une centaine de centres commerciaux. Après ce rachat, Unibail-Rodamco pourrait disposer de plus de 170 enseignes dans le monde entier.

Le titre Unibail-Rodamco a perdu 2% à la bourse d'Amsterdam le 12 décembre au matin.

"La transaction paraît chère", estiment les analystes de Kepler Cheuvreux dans une note.

com

Mise à jour: le titre de cet article était à l'origine "Le géant européen des centres commerciaux vient d'investir près de 16 Mds$ pour lutter contre l'expansion d'Amazon dans les magasins physiques".

Découvrir plus d'articles sur :