L'Union européenne estime qu'elle ne parviendra pas à conclure un accord sur le Brexit avec le Royaume-Uni d'ici octobre prochain

Les Britanniques en faveur de l'UE demandent un référendum sur l'accord final sur le Brexit. REUTERS/Henry Nicholls

L'Union européenne (UE) estime qu'elle ne parviendra pas à conclure un accord sur le Brexit avec le Royaume-Uni d'ici octobre, date du prochain sommet du Conseil européen, affirme The Independent.

Selon les représentants européens interrogés par le quotidien britannique, il serait fantaisiste de penser que les deux parties arrivent à régler tous les points clés — dont l'épineuse question de la frontière irlandaise — de l'accord de sortie du Royaume-Uni de l'UE en trois mois et demi.

En cause: l'impasse politique dans laquelle se trouve le gouvernement de Theresa May. 

Une source européenne a ainsi déclaré à The Independent:

"Il n'y a désormais vraiment plus d'espoir pour octobre. Nous ne savons pas exactement ce qu'elle demande, donc comment pourrait-il y en avoir? Tout d'abord, le Royaume-Uni doit décider ce qu'il veut, puis il faudra en discuter et même si c'est acceptable, il y aura des étapes qui devront avoir lieu en premier avant que tout le monde soit d'accord pour avancer." 

Une autre source proche de la Commission européenne a quant à elle estimé que "décembre semblerait être une option plus probable mais cela laisse des questions concernant le temps qu'il resterait alors pour ratifier un accord à temps avant mars."

A moins de neuf mois du Brexit, normalement programmé pour mars 2019, la Première ministre britannique Theresa May a des difficultés pour trouver le type d'accord douanier post-Brexit avec l'UE le plus approprié.

Theresa May a écarté l'idée que le Royaume-Uni reste au sein de l'union douanière et discuterait avec son entourage de trois options concernant cette question, qui devrait être longuement discutée avec ses ministres lors de la réunion de vendredi prochain.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La maison-mère de Google aurait investi dans Lime lors d'un tour de table qui valorise la startup de trottinettes électriques à plus de 1 Md$

VIDEO: Voici des métiers très étranges mais qui existent vraiment