Usain Bolt et le designer Octave de Gaulle à l'origine de la bouteille de champagne de Mumm qui peut être bu en apesanteur, à bord d'un avion Airbus zéro gravité, le 12 septembre 2018. REUTERS/Benoit Tessier

L'athlète jamaïcain Usain Bolt, désormais à la retraite, a bu du champagne en apesanteur, à bord d'un avion Airbus Zéro G ("zéro gravité") de Novespace — l'un de ceux que Thomas Pesquet pilote.

Et il aura fallu trois ans de travail à la maison de champagne Mumm pour arriver à créer une bouteille de champagne, pouvant être transporté et bu dans un lieu sans gravité, rapporte Sciences et Avenir qui a assisté à ce moment.

Pour boire du champagne en apesanteur, il ne suffit pas d'emmener dans ses bagages une bouteille classique, de l'ouvrir et de le verser dans des coupes, comme l'a expliqué Gérard Liger-Belair, chercheur en physique de l'effervescence à l'université de Reims: 

"Parce que le champagne ne s'écoulerait pas. Sur Terre, il coule naturellement du fait de la gravité. En apesanteur, le liquide demeure dans la bouteille. On pourrait le boire à la paille, mais ce n'est pas très festif."

Et d'ajouter: 

"Les bulles elles-mêmes se comportent différemment. Sur Terre, les bulles montent parce que la pression est plus faible sur la face supérieure que sur la face inférieure, du fait de la gravité là encore. Les bulles remontent, selon le principe de la poussée d'Archimède. En l'absence de celle-ci, la pression est la même en haut et en bas et les bulles ne bougent pas. Elles restent sur place, grossissent et finissent par faire déborder le liquide."

Il a donc fallu être ingénieux et s'y prendre autrement.

De l'extérieur, la bouteille a la même forme qu'une bouteille classique de champagne — même si son coût de production est beaucoup plus élevé, 2000 euros environ. Mais en réalité, elle comporte trois éléments:

  • une double cavité en verre et en aluminium de grade aéronautique;
  • une colonne centrale fabriquée dans le même inox que celui des cuves d'assemblage du champagne:
  • et un anneau qui surmonte le bouchon. 

Maison Mumm

Comment ça marche? Quand le bouchon saute, un ressort fait remonter le piston central qui bouche alors la bouteille pour y maintenir une pression de quatre bars. 

Un bouton-pressoir permet d'actionner le piston qui pousse un volume de liquide vers le goulot de la bouteille. L'anneau permet ainsi de "contenir le champagne en une boule qui flotte", a décrit Octave de Gaulle, designer français de cette bouteille "spatiale". 

Quentin Meurisse, directeur du marketing mondial chez Mumm, a confié à Sciences et Avenir que 32 bouteilles sont prêtes pour des vols commerciaux et que l'entreprise tente d'en envoyer une sur la Station spatiale internationale, par l'intermédiaire de l'ESA. 

Mais cela risque d'être compliqué pour une raison simple: la bouteille pèse 2 kg et acheminer des "colis" jusqu'à l'ISS n'est pas donné.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk prévoit d'emmener une personne voler autour de la Lune dans un nouveau vaisseau spatial géant de SpaceX

VIDEO: Airbus veut vous faire voyager dans la soute d'un avion dès 2020 — voici à quoi ça pourrait ressembler