Publicité

Vacances en France : les 10 plus beaux villages de Bretagne à découvrir cet été

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le village finistérien de Pont-Aven, surnommé la 'cité des peintres'. © Massimo Frasson/Flickr
Publicité

L'été sera français, ne cessent de marteler nos dirigeants. Il y fort à parier qu'il sera aussi caniculaire. La planète se réchauffe et davantage d'estivants optent chaque année pour des vacances en Bretagne. Les températures n'y atteignent que rarement les extrémités que connait le sud de la France et la brise y susurre constamment.
Les côtes accidentées, jalonnées de criques et de villages de pêcheurs, font la réputation de la région. L'Armor — le littoral — vaut en effet, à lui seul, le détour. Mais gare à ne pas s'y restreindre : vous passeriez à côté de merveilles de l'Argoat — la Bretagne des terres.

Vieilles cités romantiques, hameaux en bord de mer, bourgs anciens au coeur des monts d'Arrée... Business Insider France a sélectionné 10 des plus beaux villages bretons :

Locronan, au nord de Quimper

Massimo Frasson/Flickr

Locronan (moins de 800 habitants), dans les terres au nord de Quimper, doit son nom à Saint-Ronan, ermite fondateur du village au Xe siècle. Ses bâtiments de granit bien conservés au fil des siècles lui valent aujourd'hui la certification "Les Plus Beaux Villages de France".

Rochefort-en-Terre, dans le Morbihan

Selbymay/Wikimedia Commons

Les vieilles pierres Rochefort-en-Terre (environ 600 habitants), élu "Village préféré des Français" par les spectateurs de l'émission éponyme de France 2 en 2016, se dressent sur une butte rocheuse dominant la vallée du Gueuzon, à quelque 45 km de Vannes. Différents courants architecturaux y sont représentés.

À lire aussi — Vacances en France : les 10 plus belles plages de Bretagne où prendre le soleil cet été

Brasparts, dans les Monts d'Arrée

Le mont Saint-Michel de Brasparts. Moreau.henri/Wikimedia Commons

Brasparts (environ 1 000 habitants), large commune vallonée au coeur des monts d'Arrée, dans le Finistère, est le village parfait à partir duquel visiter le parc naturel régional d'Armorique. Réparties en plusieurs hameaux, les habitations sont disséminées sur les 4 600 hectares qu'occupe la commune. Vous y croiserez peu de touristes. En fait, vous n'y verrez pas grand monde, à part les quelques pèlerins qui montent parfois à la chapelle rustique qui domine les monts d'Arrée, au sommet du mont Saint-Michel de Brasparts.

Ploumanac'h, sur la côte de Granit Rose, dans les Côtes-d'Armor

Le phare de Mean Ruz. Nicolas Torquet/Wikimedia Commons

Un autre lauréat du "Village préféré des Français", le concours organisé par Stéphane Bern sur la chaîne publique, en 2015 cette fois. Cet ancien hameau de pêcheur, sur la Côte de granit rose, vaut le coup d'oeil. Ploumanac'h est aussi l'un des plus fréquentés des touristes.

Pont-Aven, la 'cité des peintres', au sud du Finistère

Pierre André Leclercq/Wikimedia Commons

De nombreux peintres, dont Paul Gauguin, sont passés par Pont-Aven (environ 2 800 habitants). L'Américain Henry Bacon révélé le village aux artistes au 19e siècle. "C'est le plus joli village de France que j'avais vu jusqu'à présent, avec son pont étrange au-dessus d'une rivière rapide, qui fait tourner plusieurs roues à eau pittoresques et s'en va vers la mer, à peu de distance", aurait-il déclaré, à l'époque, à ses amis.

À lire aussi — Vacances en France : les 10 plus beaux villages du Var où partir cet été

Combourg, en Ille-et-Vilaine

CEHAU35/Wikimedia Commons

"C’est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis…", c'est à dire un monument de la littérature française, puisque cette phrase est écrite par Chateaubriand dans Mémoires d'outre-tombe, achevé en 1841. Un château construit entre le XIIe et le XVe siècle domine la cité ancienne (environ 6 000 habitants), abreuvée par le "Lac Tranquille", baptisé ainsi par l'écrivain breton.

Sauzon, Belle-Île-en-Mer

Marine Briois/Pixabay

Sauzon (environ 1 000 habitants) est l'une des quatre communes de Belle-Île-en-Mer, au large du Morbihan. La, promenade qui longe le "port fleuri" du village — et, de l'autre côté, ses maisons couleur pastel — mène à la pointe du Cardinal où l'on aperçoit au loin la presqu'île de Quiberon.

Huelgoat, curiosité des monts d'Arrée

allispossible.org.uk/Flickr

Huelgoat (environ 1 400 habitants), au coeur de l'Argoat — la Bretagne boisée des terres, par opposition à l'Armor, le littoral —, offre de nombreuses possibilités aux touristes : se balader dans l'étrange forêt des Chaos, partir en randonnée dans les monts d'Arrée, faire vaciller la roche tremblante (tor de 137 tonnes en équilibre que l'on peut légèrement basculer en la poussant)...

La Gacilly, dans les terres morbihannaises

Isabelle Puaut/Flickr

Entre Rennes et Vannes (50 km), et à peine plus loin de Nantes (75 km), les ruelles de La Gacilly — "Gazilieg", en breton, environ 4 000 habitants —, village d'artisans, semblent toutes mener aux berges de l'Aff.

Le bourg de l'île de Batz, face à Roscoff, dans nord Finistère

ludovic/Wikimedia Commons

L'Île de Batz (environ 500 habitants) fait face à la ville portuaire de Roscoff, d'où part la navette (horaires ici) pour la rallier. Les ruelles fleuries du bourg se métamorphosent vite en chemins sablonneux. Ils se parcourent, à travers champs — les insulaires vivent autant, voire plus, de culture maraichère que de la pêche — à vélo ou à pieds.

À lire aussi — Vacances en France : les 15 merveilles naturelles à (re)découvrir cet été

Découvrir plus d'articles sur :