Publicité

Vacances en France : les 10 plus beaux villages du Pays basque

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le petit village de Saint-Etienne-de-Baïgorry, dans les Pyrénées-Atlantiques. © ©FrançoisBerland
Publicité

Suppression du couvre-feu, fin du port du masque à l'extérieur... Alors que les restrictions sanitaires s'assouplissent, les Français préparent leurs vacances dans l'Hexagone. Selon un sondage IFOP réalisé le 10 mai pour le site voyageavecnous.fr, si 52 % d'entre eux comptent partir en vacances pendant la période estivale, 84 % ont préféré mettre le cap sur une région française par crainte de devoir annuler leur voyage en raison du Covid-19, ou à cause de problèmes financiers.

Pour vous donner des idées de destinations, le photojournaliste François Berland a préparé avec Business Insider, un top 10 des plus beaux villages basques à visiter. Ce Francilien est tombé amoureux du Pays basque quand il était encore enfant et partait en vacances avec ses parents à Sare. Après de longues années à travailler pour Le Figaro, L'Express ou Le Parisien, il a décidé de s'établir à Saint-Jean-de-Luz, dans les Pyrénées-Atlantiques, en 2018 pour saisir la beauté de ses paysages.

Sur son compte Instagram des clichés de couchers de soleil sur la mer, de lacs et de sommets verdoyants invitent le voyageur à découvrir les mystères de cette région, à la frontière de la péninsule Ibérique. Le photographe propose une sélection de 10 villages basques à (re)découvrir à partir du mois de juillet. Ces derniers sont nombreux à avoir été labellisés "plus beaux villages de France".

À lire aussi — Vacances en France : les 10 plus beaux villages de Bretagne à découvrir cet été

10. Sare

©FrançoisBerland

Cerné par 32 km de frontière espagnole, ce petit bourg à 10 km de Saint-Jean-de-Luz fait partie des plus beaux villages de France. L'architecture de ses bâtisses est typiquement basque : des façades rouge et blanc avec un encorbellement. La disposition de ses monuments emblématiques répond au fameux triptyque basque : on y trouve ainsi une église, la mairie et son fronton. Ces endroits constituent des lieux de vie du village, des lieux de rencontre. Sare est également le point de départ de nombreuses promenades. "Sur les hauteurs du village, vous trouverez un paysage à couper le sur souffle, une vue à 360 degrés sur la vallée et les montagnes. Le Suhalmendi, une montagne de faible altitude est un spot encore plus appréciable au coucher du soleil", conseille François Berland.

9. Ainhoa

©FrançoisBerland

Comme de nombreux villages basques, Ainhoa constituait une étape pour les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce village-bastide (fortifié) du XIIe siècle a également été labellisé plus beau village de France. Outre ses maisons colorées et leurs encorbellements bordeaux, on cuisine également à Ainhoa un pain d'épices "d'exception". La chapelle Notre-Dame-de-l'Aubépine, perchée sur une colline qui surplombe le village, offre également un point de vue "saisissant", selon François Berland. Plantées au milieu de la butte, des stèles discoïdales, appelées "hilarri" en basque (de "hil" la mort et "arri" pierres), semblent surveiller la vallée.

8. Saint-Jean-Pied-de-Port

©FrançoisBerland

Ce village du XIIIe siècle a conservé ses façades médiévales et ses maisons ont été rénovées en respectant ce style d'architecture. Il est également possible de faire le tour de ses remparts et d'apercevoir "le célèbre pont en pierre" que l'on voit sur toutes les cartes postales de la région. Celui-ci traverse la Nive, rivière du Pays basque. À quelques pas du village, des vignes descendent en terrasse à flanc de montagne.

7. La Bastide-Clairence

©FrançoisBerland

La Bastide-Clairence a été bâti il y a 700 ans sur le modèle des bastides du Sud-Ouest. Ses commerces et ses cafés se regroupent autour d'une rue principale. On y retrouve une architecture labourdine et navarraise. "Cette bourgade abritait un quartier juif à l'époque. Son préau-cimetière, qui se trouve autour de l’église Notre-Dame-de-l'Assomption, se visite aujourd'hui. Ses pierres tombales sont situées sous une arche et prennent la forme de dalles sur lesquelles il est possible de marcher", explique François Berland.

6. Itxassou

©FrançoisBerland

Enraciné au sein d'un écrin de verdure, Itxassou est le point de départ de nombreuses randonnées dont celle du Pas de Roland. Ce chemin longeant la Nive jusqu'à une arche de pierre tient son nom d'une légende médiévale. On raconte que le guerrier Roland, neveu de Charlemagne, en chemin vers Ronceveaux (au nord de l'Espagne), aurait transpercé de son épée l'énorme rocher qui lui barrait le passage. Autour de ces gorges, on peut toujours apercevoir des vautours nichés sur les hauteurs et quelques ruines d'un château occupé par des rois de Navarre. François Berland conseille de se rendre à Itxassou en juin pour assister à la Fête de la cerise, avec laquelle les locaux préparent de "succulentes" confitures à déguster avec du fromage de brebis.

À lire aussi — Vacances en France : les 10 plus beaux villages du Var où partir cet été

5. Bidache

©FrançoisBerland

Jadis refuge de contrebandiers et de juifs chassés d'Espagne, la commune de Bidache abrite aujourd'hui les ruines de la demeure des ducs de Gramont, construite en 1329. Des visites guidées sont organisées à l'extérieur du château ainsi que des cérémonies en costumes d'époque.

4. Arcangues

©FrançoisBerland

L'histoire de ce village est intimement liée à celle des seigneurs de la famille d'Arcangues qui y régnait entre 1540 et 1749. Le nom de ces marquis a également été donné à la couleur qui ornait les boiseries extérieures de nombreuses bâtisses : le bleu d'Arcangues. C'est aussi à cet endroit que fut enterré le ténor espagnol Luis Mariano, en 1970.

3. Saint-Étienne-de-Baïgorry

©FrançoisBerland

Le long de la Nive, le petit village de Saint-Etienne-de-Baïgorry est célèbre pour ses ponts dits « romains » pourtant construits en 1661 et pour le château d'Etchauz, construit au XVIe siècle. Il est l'épicentre de nombreux chemins de randonnée, notamment vers le col d'Ispéguy qui s'élève à 672 mètres d'altitude et sur lequel sillonne un sentier du GR-10.

2. Mauléon-Licharre

Flickr

C'est à Mauléon-Licharre que l'on confectionne l'espadrille, cette chaussure en toile et en corde de chanvre, jadis pièce du costume traditionnel basque. Située au coeur de la province historique de la Soule, au pied des Pyrénées, cette commune a été marquée par la guerre de Cent Ans qui opposait la France au royaume d'Angleterre de 1337 à 1453.

1. L'Hôpital-Saint-Blaise

Wikimedia commons

"Le dernier village de ce classement mérite largement d'être visité pour son patrimoine architectural exceptionnel", insiste François Berland. Son église romane a été construite au XIIe siècle. À l'époque, ce lieu sacré servait d'hôpital sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il a été classé monument historique le 3 mars 1888 et au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1998.

À lire aussi — Vacances en France : les 10 villes et villages les plus réservés par les internautes

Découvrir plus d'articles sur :