Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Vaccination, restrictions, bilan sanitaire... Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Vaccination, restrictions, bilan sanitaire... Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex
Jean Castex, ici à la sortie du palais de l'Elysée, le 16 décembre 2020. © Antoine Gyori /Corbis via Getty Images

A l'occasion d'une conférence de presse jeudi 7 janvier consacrée à la situation épidémique en France, le Premier ministre Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, a annoncé le maintien de toutes les restrictions sanitaires en vigueur, envisagé d'étendre le couvre-feu à 18h00 dans 10 nouveaux départements et détaillé l'accélération de la vaccination.

Les bars et restaurants ne rouvriront pas avant "a minima mi-février", tandis qu'un point sera fait avec les professionnels de la montagne le 20 janvier pour étudier une éventuelle réouverture des remontées mécaniques début février.

À lire aussi — L'Union européenne autorise le vaccin de Moderna contre le Covid-19

Vaccin

- Les plus de 75 ans pourront se faire vacciner "à partir de lundi 18 janvier", a indiqué Jean Castex. Ils pourront prendre rendez-vous à partir du 14 janvier.
- Il y a actuellement 100 centres de vaccination, et "à partir de lundi il y en aura 300, puis 600 progressivement jusqu'à la fin du mois de janvier".
- Vaccination ouverte aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés. - 45.000 personnes ont été vaccinées au cours des cinq derniers jours.
- "Toutes les bonnes volontés sont bienvenues" pour l'approvisionnement en vaccins, notamment l'achat direct que réclament de pouvoir faire les régions, a indiqué Jean Castex. Mais celui-ci a exprimé son scepticisme sur sa faisabilité : la "fourniture des doses vaccinales fait l'objet de très fortes tensions au niveau mondial".
- "Mon tour viendra", a promis Jean Castex à propos de sa vaccination, se référant au calendrier en plusieurs étapes en fonction de l'âge établi par l'exécutif.

Restrictions et mesures

- Une décision sera prise vendredi quant à une extension du couvre-feu dès 18H00 à 10 nouveaux départements. Celui-ci est déjà en vigueur dans 15 départements depuis une semaine. Le cas échéant, elle entrerait en vigueur dimanche après concertation.
- Les bars et restaurants ne rouvriront pas avant "a minima mi-février".
- Un point sera fait avec les professionnels de la montagne le 20 janvier pour étudier une éventuelle réouverture des remontées mécaniques début février.
- Les frontières françaises avec le Royaume-Uni resteront fermées "jusqu'à nouvel ordre" pour empêcher la propagation d'une variante plus contagieuse du Covid-19. Comme précédemment, "seules certaines catégories de personnes" pourront la franchir, à condition d'être testées avant d'entrer en France.
- Jean Castex n'a pas exclu des "mesures nationales supplémentaires si nous faisons le constat dans les prochains jours que nous en avons besoin"
- A compter du 10 janvier, "pour gagner en efficacité" face au Covid-19, une personne ayant des symptômes ou étant cas contact pourra s'inscrire sur le site de l'Assurance maladie pour obtenir un arrêt de travail "immédiat" indemnisé sans jour de carence.

Bilan sanitaire

- "La situation sanitaire n'est pas revenue à la normale, elle est même devenue plus fragile au cours des dernières semaines" en France, a prévenu Jean Castex: 2.500 nouvelles hospitalisations et plus de 200 admissions en réanimation chaque jour.
- Deux "clusters à risque" du variant britannique du coronavirus, plus transmissible, ont été détectés en France, en Bretagne et en Ile-de-France.

À lire aussi — La France comptera 500 centres de vaccination d'ici deux semaines, affirme Gabriel Attal

Découvrir plus d'articles sur :