Vallourec repart de l'avant depuis le début de la semaine. Le fabricant français de tubes en acier sans soudure, à destination des marchés de l'énergie et de l'industrie, voit son action bondir mardi 27 novembre 2018, après avoir clôturé en progression de 14,5% la veille.

L'entreprise s'est voulue rassurante sur ses finances lundi soir, quelques heures seulement après l'abaissement de sa note de crédit par Standard & Poor's (S&P). L'agence de notation américaine a dégradé la note de Vallourec de B à B- et l'a assortie d'une perspective négative, impliquant une possible nouvelle dégradation, rapporte Reuters.

Face aux craintes de S&P sur sa trésorerie, dont la détérioration pourrait rendre le groupe "incapable de refinancer ses lignes de crédit bancaire", la direction de Vallourec a précisé dans un communiqué qu'elle disposait d'une liquidité "solide". Elle a également rappelé bénéficier d'une trésorerie de 769 millions d'euros au 30 septembre 2018 et de 2,2 milliards de crédits bancaires à moyen et long termes, pour un endettement net de 2097 millions d'euros.

A 10h07 ce mardi, le titre Vallourec décolle de 10,07%, à 2,14 euros. L'action de la société profite en outre du soutien de Bank of America Merrill Lynch. L'établissement financier a relevé sa recommandation à "achat" sur la valeur, contre "neutre" auparavant, tout en réduisant son objectif de cours de 5,20 à 3 euros. Ses analystes estiment que les inquiétudes concernant la solvabilité du groupe sont exagérées. 

Cours de l'action Vallourec à 10h07, mardi 27 novembre 2018. Investing

La remontée du titre Vallourec est impressionnante depuis lundi matin, mais elle est à mettre en perspective avec la chute vertigineuse enregistrée lors des précédentes journées, dans la foulée de la publication des résultats trimestriels de l'entreprise. En six séances seulement, du 16 au 22 novembre 2018, l'action Vallourec a perdu 55% de sa valeur.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le géant français des tubes en acier poursuit sa chute vertigineuse en Bourse — il a perdu 97% de sa valeur depuis 2011

VIDEO: Les desserts de ce chef cuisinier ressemblent à s'y méprendre à des pizzas, hamburgers et hotdogs