Publicité

Valoriser les idées de vos collègues augmenterait votre propre influence au boulot

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Valoriser les idées de vos collègues augmenterait votre propre influence au boulot
Valoriser les idées des autres augmenterait votre propre statut © monkeybusinessimages/Getty Images
Publicité

Promouvoir les idées de vos collègues plutôt que les vôtres pourrait donner un coup de pouce à votre carrière, selon les auteurs d'une étude publiée récemment. Les personnes qui accordent en public du crédit à leurs collègues seraient plus admirées et plus influentes selon cette enquête menée auprès de près de 2 800 personnes. La personne dont les idées sont mises en avant en tirerait également profit, selon les chercheurs.

En revanche, les employés qui font souvent la promotion de leur propre travail ne sont pas appréciés, a déclaré un co-auteur de l'étude. Kristin Bain, professeure adjointe de gestion au Saunders College of Business du Rochester Institute of Technology, aux États-Unis, a affirmé à Insider que ces résultats montraient qu'il n'était pas nécessaire d'être un "crétin agressif" pour progresser au travail.

À lire aussi — Comment réagir si vous avez été "ghosté" après un entretien d’embauche

Les résultats suggèrent également que la promotion du travail d'autres personnes peut mettre en lumière les qualités de groupes généralement négligés dans les organisations, comme les femmes et les personnes de couleur, a-t-elle ajouté.

Pour réaliser cette étude, qui a été publiée dans l'Academy of Management Journal, les chercheurs ont voulu comprendre les effets que la valorisation — qu'ils ont définie comme une approbation publique des idées d'une autre personne, avec crédit à cette dernière — pouvait avoir sur la façon dont les salariés étaient perçus au travail.

Les chercheurs ont mené trois études auprès de 2 760 participants américains. Dans la première, les participants ont été invités à observer une réunion de vente mise en scène, au cours de laquelle les idées d'une personne étaient d'abord ignorées, avant d'être à nouveau évoquées par un collègue par la suite. Dans la seconde mise en scène, une personne a formulé ses propres idées en utilisant un langage négatif. L'idée était ensuite valorisée en utilisant un langage plus positif.

Pour la troisième étude, les chercheurs ont travaillé avec une organisation à but non lucratif. Ils ont demandé à un directeur d'identifier 22 employés qui avaient généralement moins d'influence. Beaucoup de ces employés étaient des juniors. Ils ont reçu une formation et ont ensuite été invités à valoriser les idées des autres sur une période de deux semaines. Le reste de leurs collègues n'étaient pas au courant de l'étude en cours. Une enquête menée à l'échelle de l'entreprise a ensuite permis de mesurer la façon dont ils étaient perçus.

À lire aussi — Voici 11 erreurs à ne pas faire lorsque vous postulez pour un job en télétravail

Trop valoriser ses propres idées serait vu de façon négative

Dans les trois études, la personne qui mettait en valeur les idées d’un autre collègue était considérée comme ayant un "statut supérieur", ce que Kristin Bain définit comme un statut étant plus respecté et admiré. Cela lui conférait une plus grande influence au sein de l'entreprise, ajoute la professeure.

"L'influence basée sur le statut est distincte de l'influence basée sur le pouvoir ; vous ne m'écoutez pas parce que vous devez le faire ou que je vous vire", a explicité Kristin Bain avant d’ajouter : "C'est parce que vous me respectez et pensez que j'ai de bonnes choses à dire".

Si une personne semblait trop intéressée, et promouvait trop ses propres idées, elle était perçue négativement. "Beaucoup de nos études portaient sur cette comparaison entre la promotion de ses propres idées et la promotion de celles de quelqu'un d'autre, et sans exception, les gens n'aimaient pas les personnes qui mettait trop en avant leurs propres idées", a encore affirmé Kristin Bain.

“Cela ne veut pas dire que promouvoir ses propres idées est toujours mauvais”, a précisé la professeure. Dans des contextes spécifiques, comme les entretiens d'embauche, c'est important. “La recherche n'a pas non plus montré que vous avez plus de chances d'être promu simplement parce que vous soutenez vos collègues”, a encore expliqué Kristin Bain. “Mais au moins, vous ne réduisez pas à vos chances”.

“La qualité de l'idée que vous valorisez est importante. Si une personne promeut une idée qu'elle sait être mauvaise, elle risque de se faire mal voir”, a-t-elle conclu, précisant que cette question devait être étudiée plus avant.

Version originale : Stephen Jones / Insider

À lire aussi — Pourquoi vous ne devriez pas porter de vêtements orange lors d’un entretien d’embauche

Découvrir plus d'articles sur :